Les images du cratère d'impact créé par Hayabusa-2 sur Ryugu sont enfin là !

Classé sous :hayabusa-2 , astéroïde Ryugu , jaxa

La sonde Hayabusa-2 vient d'inspecter la surface de l'astéroïde Ryugu après lui avoir tiré dessus le 5 avril dernier et a eu la joie d'y découvrir un cratère, a annoncé la Japan Aerospace Exploration Agency (Jaxa) dans un communiqué. La taille et la profondeur exactes du cratère ne sont pas encore connues, mais « une zone de 20 mètres de largeur » a été altérée par l'impact du projectile. C'est au-delà de toutes les espérances de l'équipe de la mission, a indiqué la Jaxa.

L'agence spatiale japonaise a d'abord dévoilé il y a quelques jours une vidéo montrant le module Small Carry-on Impactor (SCI), largué par la sonde, descendant vers Ryugu situé à environ 500 mètres, avant qu'il n'explose pour envoyer à très grande vitesse un projectile en cuivre de 2 kg en direction de la surface. Hayabusa-2 est allée s'abriter derrière l'astéroïde, tandis que sa caméra DCAM3 déployée au préalable restait sur les lieux pour immortaliser les éjectas arrachés à la surface lors de l'impact.

Vidéo de la descente de l'impacteur SCI vers la surface de Ryugu juste après avoir été lâché par la sonde Hayabusa-2 le 5 avril 2019. Il s'agit d'une succession d'images prises toutes les deux secondes par la Thermal Infrared Camera (TIR).  Hayabusa2@Jaxa, Twitter

Le 25 avril, Hayabusa-2 est revenue sur les lieux de l'impact. Quittant temporairement son orbite de croisière, elle s'est approchée à environ 1,6 ou 1,7 km d'altitude pour observer la surface. L'apparition d'un cratère a alors été constatée. 

Des images avant et après l'impact, prises respectivement le 22 mars et le 25 avril 2019 par l'Optical Navigational Camera (ONC-T) embarquée sur Hayabusa-2, révèlent la formation d'un cratère à la surface de Ryugu. © Hayabusa2@Jaxa, Twitter

Hayabusa-2 est retournée sur son orbite habituelle, à une vingtaine de kilomètres au-dessus de la surface, et son statut est « normal  », a confirmé la Jaxa. Le cratère artificiel a été créé pour que la sonde puisse récupérer des échantillons du sous-sol de Ryugu. Ce sera sa deuxième récolte de poussières d'astéroïde, après le touchdown du 22 février 2019.

Vue d'artiste du tir de projectile sur la surface de l'astéroïde Ryugu par la sonde japonaise Hayabusa-2. Des charges explosives ont été déclenchées pour le propulser. © Japan Aerospace Exploration Agency (Jaxa)