C'est une course folle d'étoiles binaires que viennent d'observer des chercheurs du Caltech (California Institute of Technology). Ce duo, dénommé ZTF J1539+5027, est composé de deux naines blanchesnaines blanches tellement proches que leur orbiteorbite tiendrait dans le diamètre de la planète SaturneSaturne et qu'elles accomplissent un tour complet en 6,91 minutes seulement.

Les deux naines blanches sont tellement proches l’une de l’autre que leur orbite est plus petite que la planète Saturne. © CalTech

Une binaire à éclipseéclipse est difficile à observer car elle apparait souvent comme un point lumineux unique vu de la TerreTerre. Mais un de ces points inhabituels a justement été remarqué par le Zwicky Transient Facility (ZTF) du Caltech : toutes les 6 minutes et 54,6 secondes, celui-ci s'assombrit légèrement lorsque l'étoile la plus sombre passe devant la plus brillante en l'éclipsant. Il a alors été signalé à l'observatoire de Kitt Peak en Arizona, qui dispose d'un télescopetélescope plus puissant capable de mesurer précisément la vitessevitesse et la luminositéluminosité des objets célestes.

Les chercheurs ont alors découvert qu'il s'agissait de deux naines blanches distinctes, d'une taille à peu près comparable à la Terre, engagées dans un tournoiement de plus en plus rapproché. Ce n'est pas un record absolu pour des étoiles binairesbinaires (un duo nommé RX J0806.3+1527 possède une orbite de 5,4 minutes) mais c'est le plus rapide pour des binaires à éclipse. Les deux étoilesétoiles devraient continuer à se rapprocher au fur et à mesure que le système perd de l'énergieénergie en émettant des ondes gravitationnelles. Au rythme actuel de rapprochement (26 centimètres par jour), les deux naines blanches devraient fusionner d'ici 130.000 ans, ou bien alors l'étoile principale arrachera la matièrematière de sa voisine.