Sciences

Des observations défiant la théorie de la relativité

ActualitéClassé sous :physique

-

Les résultats d'une étude menée par des chercheurs australiens de la Macquarie University (Sidney, Australie) semblent contredire la théorie de la relativité d'Einstein.

Des observations défiant la théorie de la relativité

L'équipe de Paul Davies, physicien et directeur du projet, a travaillé sur la lumière de quasars, objets très lointains de l'Univers. D'après les calculs des scientifiques, une constante clé mettant en jeu l'interaction entre les photons et les électrons semble avoir changé : elle aurait été moins élevée il y a 10 milliards d'années. Cela ne peut s'expliquer, selon Davies, que par le changement de la vitesse de la lumière ou de la charge des électrons. Or précisément, la constance de la charge de l'électron et celle de la vitesse de la lumière sont tous deux considérées comme de grandes lois régissant l'Univers.

Ainsi, quelque soit la manière de considérer la question, les scientifiques se trouvent confrontés à une difficulté. L'équipe de Davies privilégie, sur la base de l'étude des trous noirs, la deuxième option : il y a 10 milliards d'années, la vitesse de la lumière aurait été plus élevée que sa valeur d'aujourd'hui, qui s'élève à 300 000 kilomètres à la seconde. " Il est fort possible que la vitesse de la lumière ait été de plus en plus grande en remontant à travers le temps en direction du Big Bang ; et si tel est le cas, cela pourrait expliquer un grand nombre de mystères de la cosmologie ", a déclaré Davies.

Les recherches de Davies et ses collègues furent initiées par celles d'un autre scientifique, l'astronome John Webb. Ce dernier avait affirmé que les propriétés de la lumière d'un quasar ayant commencé son voyage vers la Terre il y a 12 milliards d'années, ne s'accordaient pas avec les lois de la physique.

Les recherches australiennes sont mentionnées dans la revue Nature.

Cela vous intéressera aussi