Une greffe de rein transporté par drone réalisée pour la première fois

Classé sous :médecine , drone , greffe de rein

À une heure du matin le 19 avril, un petit drone a décollé d'un parking de Baltimore avec un rein réfrigéré dans de la glace et parcouru 4,5 km pour atterrir sur le toit de l'hôpital universitaire du Maryland, où une femme a reçu la greffe avec succès. Il a fallu une autorisation spéciale de survol pour cette mission de dix minutes, et la police a fermé par précaution les rues le long du trajet de l'appareil, qui volait à 120 mètres d'altitude.

Un rein transporté par drone jusqu'à l'hôpital universitaire du Maryland aux États-Unis a été greffé avec succès sur une patiente souffrant d'insuffisance rénale le 19 avril 2019. © UMMCVideos

L'expérience réussie montre que la technologie de livraison par drones peut être exploitée de façon réaliste pour améliorer le système actuel de transport d'organes et en réduire le coût. « Je pense que d'ici trois à cinq ans, nous commencerons à voir des livraisons d'organes de façon plus régulière, dit à l'AFP Joseph Scalea, chirurgien et leader du projet au centre médical de l'université du Maryland. Il y a énormément d'avantages potentiels, même sur des courtes distances de six, sept ou huit kilomètres ». Le médecin qui a fondé une société de gestion de données pour le transport conventionnel et « non conventionnel » d'organes, compare le système à un service de type Uber, plus flexible et moins coûteux que les « taxis » actuellement utilisés.

Le drone transportant un rein venant d'atterrir sur le toit de l'hôpital universitaire du Maryland le 19 avril 2019. © Capture d'écran, UMMCVideos