Santé

Terre "boule de neige" : Les eucaryotes ont résisté à l'âge de glace

ActualitéClassé sous :vie , glaciation , eucaryote

Des théories affirment que cela ne fait que 2,3 milliards d'années que l'atmosphère de la Terre contient suffisamment d'oxygène pour permettre la vie telle que nous la connaissons. A cette époque, notre planète était sous l'emprise d'une vaste glaciation. D'où la question suivante : Des formes de vie plus ou moins complexes existaient-elles déjà avant cet âge de glace ? Dans une nouvelle étude, des biologistes répondent par l'affirmative...

Une nouvelle étude tend à prouver que les eucaryotes et les cyanobactéries existaient bien avant que la Terre ne devienne une "boule de neige", il y a de cela 2,3 milliards d'années de cela

Selon Roger Buick, de l'université de Washington, des eucaryotes étaient déjà présents sur Terre 50 millions d'années avant cette période de glaciation et auraient survécu. De même, des cyanobactéries émettaient de l'oxygène depuis plusieurs millions d'années. Le biologiste pense que ces résultats remettent en question certaines hypothèses émises précédemment : d'après lui, la glace était largement présente sur Terre, mais ne formait peut-être pas une couche d'un kilomètre de haut, comme certains spécialistes l'estimaient jusque là.

L'équipe menée par Roger Buick s'est rendue auprès d'un affleurement rocheux, situé à proximité du lac Elliot en Ontario, pour y analyser des cristaux de roche vieux de 2,4 milliards d'années. Après les avoir fragmentés, non sans vérifier l'absence de contamination, les chercheurs y ont découvert de nombreuses petites poches emplies d'eau et de petites gouttelettes d'huile. Cette huile, essentiellement composée de produits chimiques résultant de la dégradation de matière organique, contient des biomarqueurs, qu'il a été possible d'identifier : « C'est un peu comme analyser un fossile de dinosaure, hormis le fait que, là, tout se passe à l'échelle moléculaire », explique le biologiste

Ces biomarqueurs permettent à Roger Buick d'affirmer dans le journal Geology que des eucaryotes et des cyanobactéries existaient bien avant que la Terre ne se transforme en une "boule de neige", il y a 2,3 milliards d'années de cela.

Une précédente étude menée en 1999, à laquelle avait participé Roger Buick, avait déjà extrait de tels biomarqueurs de fragments de roches. Mais sa publication avait reçu un écho mitigé au sein de la communauté scientifique. Certains spécialistes avaient mis en doute ces résultats, en affirmant qu'il ne s'agissait pas d'anciens biomarqueurs, mais d'une contamination plus moderne.

Cela vous intéressera aussi