Le détenu s’est réveillé à la morgue, un peu avant son autopsie… © sudok1, Fotolia

Santé

Déclaré mort, un homme « revient » à la vie

ActualitéClassé sous :vie , mort , autopsie

En Espagne, un prisonnier déclaré mort par trois médecins s'est réveillé à la morgue, quelques heures avant son autopsie. L'erreur pourrait venir du fait que cet homme de 29 ans souffrant d'épilepsie était dans un état de catalepsie.

C'est une histoire qui fait froid dans le dos que rapporte Science alert. Un détenu d'une prison du nord-ouest de l'Espagne, Gonzalo Montoya Jiménez, a été trouvé inconscient dans sa cellule, sans signes de violences. Comme il ne montrait plus de signes vitaux, trois médecins ont constaté son décès. Pour comprendre les causes de cette mort suspecte, une autopsie était programmée.

Alors que le détenu avait déjà passé du temps au froid à la morgue, les médecins ont entendu des bruits suspects, comme le raconte le journal El Español« les médecins légistes ont commencé à entendre des bruits venant de l'intérieur du sac. Montoya n'était pas mort, bien au contraire. Le médecin légiste a ouvert le sac et a trouvé le détenu encore en vie ».Transporté à l'hôpital, il s'est remis en soins intensifs ; en 24h, il a repris connaissance et a pu parler.

Un cas troublant de catalepsie peut-être lié à l’épilepsie

Comment expliquer une telle méprise de la part des médecins ? La veille du jour où le détenu a été trouvé « sans vie », il s'est plaint d'être malade. Épileptique, il prenait des médicaments pour cette maladie, mais, d'après sa famille, il ne respectait pas bien le traitement. Lors de ce curieux épisode, son corps montrait des signes de cyanose, une décoloration de la peau, liée au manque d'oxygène. Ce fait divers pourrait correspondre à un cas de catalepsie : l'organisme entre dans une phase où il perd conscience et toute sensation ; les muscles restent inertes, le corps est rigide.

La famille envisage de porter l'affaire en justice, convaincue qu'un seul médecin a examiné correctement le corps.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

La cryogénisation peut-elle nous préserver de la mort ?  Actuellement dans le monde, environ 300 personnes attendent dans des caissons réfrigérées, en état de cryogénisation. Désireux d’échapper à la mort, ils espèrent un jour être réanimés par les progrès de la science. Arte et FutureMag ont interrogé Torsten Nahm, un partisan du projet, pour en savoir plus sur cette pratique.