Le kilt est le vêtement typique de l'Écosse. © sharonang, Pixabay, CC0 Creative Commons

Planète

Quelle est l'origine du kilt écossais ?

Question/RéponseClassé sous :Culture , Kilt écossais , vêtement traditionnel

À la fois emblème et vêtement traditionnel, le kilt écossais est un élément indissociable de la culture de ce pays, au point même d'en être l'un des symboles les plus illustres.

Si le kilt est aujourd'hui l'image d'Épinal des nations celtes, et avant tout de l'Écosse, son histoire prend sa source dans le froid des pays scandinaves. Le mot vient d'ailleurs du danois normàn, désignant la jupe courte que portaient notamment les Vikings. Il faut pourtant attendre le XVIe siècle pour que le kilt apparaisse dans sa forme moderne, et qu'il devienne l'habit traditionnel des Highlands.

Chaud et confortable, le kilt s'impose d'abord pour des considérations purement pratiques. Mais il devient rapidement un symbole : de la virilité, d'une culture et d'une identité, et s'affirme comme un objet témoin de l'insoumission du peuple écossais. Les soulèvements jacobites le verront proscrit durant une partie du XVIIIe siècle, mais le kilt s'imposera ensuite définitivement comme le vêtement officiel de l'Écosse, et comme l'un de ses meilleurs étendards.

L’épingle à nourrice qui permet de maintenir le rabat en place représente le plus souvent une épée avec le motif du clan. © sharonang, Pixabay, CC0 Creative Commons

Comment porter le traditionnel kilt écossais ?

La conception du kilt traditionnel est régie par des codes stricts. Il est fait dans du tartan de laine, il doit s'arrêter au genou, être plat devant, et plissé à l'arrière. La couleur du tartan, ainsi que les emblèmes ornant certains accessoires qui se portent avec le kilt, désignent le clan et la famille du porteur. Si le kilt reste surtout de mise pour les grandes occasions, son usage s'est toutefois démocratisé durant la seconde moitié du XXe siècle. Certains le portent maintenant lors de manifestations sportives, dans les bars, et parfois même au travail.

Pour respecter la tradition, le kilt doit se porter de façon « régimentaire », soit sans sous-vêtement en dessous !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :