Au cœur de l'Amérique centrale, le Panama est un des hauts lieux d'expression de la diversité biologique.Pour ne parler que des insectesinsectes, selon les estimations d'Erwin, un hectare de forêt panaméenne hébergerait plus d'espècesespèces de ColéoptèresColéoptères que l'Europe entière !

<br />Carte du Panama - Copyright Projet Ibisca - Tous droits réservés


Carte du Panama - Copyright Projet Ibisca - Tous droits réservés

Panama est, par ailleurs, un des pays où les études sur la canopéecanopée sont les plus avancées, en raison de la présence exceptionnelle sur place de deux grues dédiées à l'étude de la forêt et conçues pour transporter des scientifiques dans une nacelle.

Installées dans deux forêts différentes (une forêt relativement sèche et une forêt humide) elles sont gérées par la prestigieuse « Smithsonian Institution » nord américaine. Néanmoins, à l'heure actuelle, rien ne nous permet d'affirmer que les données recueillies sont généralisables à d'autres sites en apparence similaires mais situés ne serait-ce qu'à quelques kilomètres de là. Avec sa relative mobilité, qui permet plusieurs changements de site lors d'une mission d'un mois, un « Radeau des Cimes » tel que le « Solvin-Bretzel » construit en 2001 avec le soutien de Solvay/Solvin, est un engin idéal pour une telle étude comparative.

Racines traçantes - Copyright Projet Ibisca - Tous droits réservés

Racines traçantes - Copyright Projet Ibisca - Tous droits réservés

Le Panama offre aussi des conditions exceptionnelles pour la recherche en milieu tropical. La forêt est particulièrement bien préservée dans la zone du canal et facilement accessible depuis Panama City, la capitale, située sur la côte Pacifique.

La Station - Copyright Projet Ibisca - Tous droits réservés

La Station - Copyright Projet Ibisca - Tous droits réservés

Le STRI dispose de moyens importants. Nous aurons en particulier accès à la station de recherche de Barro Colorado Island (BCI) installée sur une des îles du Gatun Lake (photo de couverture) à proximité du site d'opération (20 minutes environ en bateau). Cette station fonctionne depuis 80 ans, et les travaux effectués servent de références mondiales dans de nombreux domaines de l'écologie
des forêts tropicalesforêts tropicales.

Copyright Projet Ibisca - Tous droits réservés

Copyright Projet Ibisca - Tous droits réservés

L'équipe technique et les scientifiques seront installés dans les locaux de la station et bénéficieront de tous ses équipements et laboratoires. La logistique sera donc simplifiée par rapport aux missions antérieures et les moyens disponibles pour la recherche seront sans précédent.

  • Localisation du site d'étude

La forêt de la Réserve de San Lorenzo (Fort Sherman) servira de site d'étude pour l'expédition Position de la grue du STRI : 9º 17' N , 79º 58' W. Altitude: 130 m.

Vue de la Station sur la forêt de la Réserve de San Lorenzo - Copyright Projet Ibisca - Tous droits de reproduction interdit

Vue de la Station sur la forêt de la Réserve de San Lorenzo - Copyright Projet Ibisca - Tous droits de reproduction interdit