C'est un procédé de production d'électricité maintenant bien connu et son développement suit une croissance exceptionnelle dopée par les tarifs de rachat de plusieurs pays.

Le photovoltaïque. © Ulleo, Pixabay, DP

Le photovoltaïque. © Ulleo, Pixabay, DP

La croissance reste depuis plusieurs années de l'ordre de 40 % par an et les nouvelles usines auront des capacités de l'ordre du GW annuel, soit environ 1000 fois celles d'il y a 20 ans. La priorité est de produire mieux et moins cher en utilisant moins de matièrematière pour une qualité s'améliorant sans cesse. Les meilleures cellules  à base de siliciumsilicium monocristallin dépassent 22% de rendement, ce qui permet de produire des panneaux à 20%.

L'autre alternative au silicium est d'absorber la lumièrelumière dans une couche mince (de l'ordre du micronmicron) pour réduire de plus de 100 fois la quantité de matière active. Les cellules à couche mince ont l'avantage théorique de pouvoir utiliser un spectrespectre de lumière plus large avec plusieurs couches « spécialisées » et ainsi dépasser le silicium. Cependant cet avantage n'est pas encore réalisé et les meilleurs rendements disponibles sont proches de 10 à 11 %. De grandes usines n'existent pas encore dans ces technologies et le prix est encore aujourd'hui proche de celui du cristallin.

Cellule photovoltaïque -  Polycrystalline silicon

Cellule photovoltaïque -  Polycrystalline silicon

L'Europe est devenue la principale productrice de cellules photovoltaïques grâce à l'effort de l'Allemagne qui a décidé dès la fin du siècle passé de racheter l'énergieénergie solaire électrique à un prix permettant l'équilibre financier des producteurs. Des conditions intéressantes de rachat de l'énergie ont été également accordées aux autres producteurs d'énergie « propres » (éolien, biomassebiomasse), ce qui a permis l'éclosion de nouvelles industries représentant aujourd'hui plus de 100 mille postes de travail.

La plupart des autres pays européens ont suivi l'Allemagne, en particulier l'Espagne qui dispose d'un meilleur ensoleillement que ses voisins plus au nord, permettant un amortissement plus rapide et une plus grande rentabilité des installations.

On pourrait penser avec cette belle réussite que le photovoltaïque est la solution à nos problèmes, mais il produit seulement une fraction infime de nos besoins et devra encore énormément progresser pour représenter une fraction importante de notre consommation.