Planète

Chevrette australe

DéfinitionClassé sous :zoologie , Chevrette australe , Macrobrachium australe
La Chevrette australe. © ARDA

D'après la Liste rouge nationale, la Chevrette australe fait partie des espèces menacées en France.

La Chevrette australe est une espèce présente dans l'ensemble des rivières de la Réunion, où on la rencontre jusqu'à 600 mètres d'altitude. À l'instar des autres crustacés d'eau douce de la Réunion, c'est une espèce migratrice amphidrome : les adultes vivent et se reproduisent en rivière, puis les larves migrent en mer pour y grandir, avant de regagner les eaux douces pour achever leur croissance. Cette espèce a donc à la fois besoin du milieu d'eau douce et du milieu marin pour accomplir son cycle biologique.

Catégorie Liste rouge nationale : vulnérable (VU)

Les entraves à la libre circulation de l'espèce entre ces deux milieux, par la présence d'obstacles physiques tels que les barrages, représentent une menace pour le développement de ces populations. Et les aménagements des cours d'eau, tels que le recalibrage ou la chenalisation, entraînent la dégradation de ses aires de reproduction au niveau des embouchures et de ses zones de nurseries.

Cette espèce, pourtant largement répandue dans la région indo-pacifique, apparaît isolée à la Réunion : de récentes études ont montré que les flux de population vers l'île sont quasiment inexistants. En raison de la forte anthropisation des milieux d'eau douce de la Réunion, la population de la Chevrette australe a fortement décliné ces trente dernières années, ce qui explique son classement dans la catégorie "vulnérable".

Sources :

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

A propos du Comité français de l’UICN

Le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est le réseau des organismes et des experts de l’UICN en France. Regroupant au sein d’un partenariat original 2 ministères, 8 organismes publics et 36 organisations non-gouvernementales, il joue un rôle de plateforme d’expertise et de concertation pour répondre aux enjeux de la biodiversité. 

 

Site internet : www.uicn.fr