Cela vous intéressera aussi

Signée en 1976, la Convention pour la protection de la mer Méditerranée contre les pollutions, ou Convention de Barcelone, a pour objectif de protéger et améliorer le milieu marin en mer Méditerranée, ainsi que de contribuer à son développement durabledéveloppement durable.

Les pollutions surveillées par la convention

Cette convention impose à ces membres de porter une attention particulière sur :

  • la pollution d'origine terrestre (interdiction et réglementation des rejets) ;
  • la pollution par les navires ;
  • la pollution due à l'immersion par les navires et aéronefsaéronefs ;
  • la pollution provoquée par l'exploration et l'exploitation du plateau continentalplateau continental, des fonds marins et de leur sous-sol.

La réglementation de la convention de Barcelone

Amendée par de nombreux protocolesprotocoles, la convention interdit en outre toute incinération en mer et prévoit des mécanismes de coopération internationale en cas de situation critique et de pollution massive par des hydrocarbures ou des substances chimiques. Cette coopération porteporte sur la préventionprévention, la surveillance, l'intervention d'urgence et la restauration du milieu marin et du littoral.

La convention de Barcelone traite aussi de la conservation de la biodiversité en Méditerranée, au travers de mesures de protection et de la création d'aires marines protégées.