Planète

Pollution visuelle

DéfinitionClassé sous :développement durable , pollution physique , pollution lumineuse
Photomontage réalisé dans le cadre d’une campagne de lutte contre la pollution visuelle. © dijon-ecolo.fr CC by-nc-sa 2.0

La pollution visuelle est l'ensemble des dégradations visuelles qui portent atteinte aux paysages et au cadre de vie, depuis le sac plastique accroché dans l'arbre jusqu'aux lignes hautes tensions.

Si le durcissement de la réglementation sur les déchets a fortement réduit la pollution visuelle desdits déchets en Europe, le cas des infrastructures et de la publicité est plus compliqué.

Les infrastructures telles que des ponts, des lignes électriques hautes tensions ou des autoroutes, sont souvent déclarées d'utilité publique et leur réalisation prime sur d'autres considérations, comme la préservation des paysages. En outre, le coût élevé des alternatives (enfouissement, tunnels, etc.) décourage généralement leur réalisation.

Toutefois, les procédures de classement du patrimoine, d'insertion paysagère et d'enquête publique, permettent de réduire dans une certaine mesure l'impact visuel de ces infrastructures.

Dans le cas de la publicité, les contraintes sont moins fortes et certains lieux sont fortement touchés par une accumulation d'enseignes et de panneaux d'affichage, parfois générateurs de pollution lumineuse.

En effet, la loi du 29 décembre 1979 relative à la publicité, aux enseignes et aux préenseignes est peu appliquée, hormis sur les sites classés au titre de la protection du patrimoine et les communes des parcs naturels. Cet état de fait place la pollution visuelle par la publicité au cœur de plusieurs campagnes de protection du paysage, du cadre de vie ou de l'environnement.

La modification de cette loi a donc fait l'objet de réflexions dans le cadre du Grenelle 2.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi