Planète

Convention de Stockholm

DéfinitionClassé sous :développement durable , chimie , polluants organiques persistants
Logo de la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants. © DR

La Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants de 2001 vise à éliminer douze produits chimiques particulièrement polluants car très toxiques, bioaccumulables, difficilement dégradables et disséminables sur de longues distances.

Les Dirty Dozen

Ces produits persistants sont les Dirty Dozen (« Douze vilains ») : 8 pesticides, 2 produits industriels et 2 sous-produits de processus industriels.

Ce sont, respectivement :

  • l'aldrine ;
  • le chlordane ;
  • le DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane) ;
  • la dieldrine ;
  • l'endrine ;
  • l'heptachlore ;
  • le mirex ;
  • le toxaphène ;
  • les PCB (polychlorobiphényles) ;
  • l'hexachlorobenzène ;
  • les dioxines (agent orange et autres) ;
  • les furanes.

En 2009, 9 nouveaux composés ont rejoint la bande des Dirty Dozen. Il s'agit de 4 pesticides, 4 produits industriels et 1 sous-produit :

  • le chlordécone ;
  • le lindane ;
  • l'alpha-hexachlorocyclohexane ;
  • le bêta-hexachlorocyclohexane ;
  • l'octabromodiphényléther ;
  • le pentabromodiphényléther ;
  • l'acide perfluorooctane sulfonique, ses sels et le fluorure de perfluorooctane sulfonyle ;
  • l'hexabromobiphényle ;
  • le pentachlorobenzène.

Classement de ces polluants

Ces polluants organiques persistants (POP) sont classés dans trois annexes selon que leur utilisation et leur production doivent être éliminées (annexe A), doivent être restreintes (annexe B) ou que leur émission non contrôlée dans l'environnement doit être réduite, voire éliminée (annexe C).

Depuis la convention de Stokholm, la soumission d'autres produits est à l'étude.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi