Ce dimanche matin, un navire tunisien parti de Gênes en Italie et un porte-conteneurs chypriote, qui stationnait au large de Cap Corse, sont entrés en collision. Aucun blessé n'est à déplorer, mais le choc a provoqué une importante fuite de carburant : 40 à 200 m3 de mazout se sont déversés dans la mer, formant un ruban qui s'étendait sur 4 km de long et 100 m de large dimanche soir. Le carburant s'est depuis éparpillé dans toutes les directions mais ne menacerait pas les côtes.

L'accidentaccident ne devrait pas provoquer de catastrophe écologique comparable à une marée noire, car les navires impliqués n'étaient pas des pétroliers. Seul le carburant du porte-conteneurs, qui a été éventré, s'est échappé. Toutefois, la collision s'est produite dans le Parc naturel marin du Cap Corse et de l'Agriate, le plus grand de France métropolitaine. Des navires français et italiens sont sur place depuis ce matin pour installer un barrage et récupérer le fioulfioul. Les opérations de dépollutiondépollution pourraient durer plusieurs jours.