Un couple gay de manchots vole un œuf (mais pas un bœuf)

Classé sous :Manchots du Cap , Reproduction sexuelle , progéniture

L'homosexualité est courante chez les animaux. En effet, un comportement homosexuel a été observé chez plus de 1.500 espèces ! Mais il est déjà plus rare de rencontrer un couple gay qui élève un bébé, puisque la reproduction sexuée nécessite un mâle et une femelle... Ainsi, c'est avec une grande surprise que les visiteurs du zoo DierenPark Amersfoort (Allemagne) ont regardé un couple gay de manchots du Cap incuber un œuf. Ces derniers ont profité d'un moment d'inattention de leurs voisins hétérosexuels pour dérober leur descendance. Il est néanmoins peu probable que le dicton « Qui vole un œuf, vole un bœuf » s'applique ici.

Chez les manchots du Cap, la parentalité est un engagement chronophage. Chaque couple incube son œuf durant 30 à 40 jours, puis nourrit et tient l'oisillon au chaud pendant ses 30 premiers jours. Or, certains manchots, après que la femelle a pondu... se rendent compte qu'ils ne sont pas capables de prendre soin de leur progéniture. À ce moment-là, un autre couple de la colonie récupère l'œuf abandonné et l'adopte. Un couple parfois gay. Ainsi, il est possible que les manchots du zoo allemand aient simplement suivi leur instinct parental.

Les premiers œufs ayant déjà éclos, les soigneurs du DierenPark Amersfoort attendent avec impatience de voir si celui des voleurs gays éclora également.

Dans un zoo allemand, un couple gay de manchots du Cap a été observé prenant soin de l'œuf qu'ils avaient préalablement volé à leurs voisins hétérosexuels. © Uryadnikov Sergey, Adobe Stock