Une très rare espèce d’orangs-outans menacée par la construction d’un barrage

Classé sous :animaux , orangs-outangs , sumatra

La construction d'un barrage et d'une centrale hydroélectrique à Sumatra, en Indonésie, pourrait condamner une très rare espèce d'orangs-outans à l'extinction. Le défrichement a déjà commencé dans la forêt de Batang Toru au nord de l'île, là où vivent les 800 grands singes appartenant à la nouvelle espèce Tapanuli (Pongo tapanuliensis), décrite l'an dernier seulement. Comme tous leurs congénères, ces orangs-outans sont en danger à cause de la déforestation.

Le projet hydraulique à 1,6 milliard de dollars qui menace les orangs-outans de Tapanuli fait partie de l'initiative « La Ceinture et la Route », une stratégie mondiale du gouvernement chinois impliquant la construction de 7.000 infrastructures à travers 68 pays. Les orangs-outans de Tapanuli pourraient ne pas survivre à la fragmentation de leur habitat naturel due au barrage, à la centrale, ainsi qu'aux routes, au tunnel et aux lignes électriques qui les accompagnent. En plus de subir la disparition de son milieu naturel, l'espèce est en effet exclusivement arboricole et serait dans l'incapacité de traverser les routes.

Des entreprises chinoises se sont lancées dans la construction d’un barrage et d’une centrale hydroélectrique dans le nord de Sumatra, en plein milieu de l’habitat naturel des orangs-outans de Tapanuli, une espèce rare décrite en 2017. © Tim Laman, Wikimedia Commons, CC By 4.0