Planète

La plus grande araignée fossile jamais découverte !

ActualitéClassé sous :paléontologie , araignée , fossile

La plus grande araignée fossilisée a été découverte en Chine, prise au piège dans une roche volcanique 165 millions d'années avant notre ère. Son envergure atteignait les 15 centimètres, un record dans le monde des fossiles !

Nephila jurassica est le plus gros fossile d'araignée jamais découvert. © Biology Letters

Le plus grand fossile d’araignée vient d'être découvert au village Daohugou en Chine par des scientifiques chinois, américains et anglais. Cet individu appartient aux « golden silk orb-weaver » (tisseuses de toiles circulaires à soie dorée), araignées réputées aujourd'hui encore pour leurs étonnantes et impressionnantes toiles couleur or, suffisamment grandes et solides pour attraper de petits oiseaux et des chauves-souris.

L'araignée a été retrouvée dans de la roche volcanique, prise au piège dans une situation délicate comme le suggère son ventre dirigé vers le haut, ses pattes gauches sur la droite du fossile. Cet événement tragique pour l'animal s'est produit il y a 165 millions d'années, selon la datation du fossile. Malgré son âge, le gros arachnide est vraiment très bien préservé, au point que l'on distingue la présence de poils microscopiques sur ses pattes, d'après l'article paru dans la revue Biology Letters.


Les poils se distinguent très bien sur cet individu fossilisé. © Biology Letters 

Des poils aux pattes

Grâce à la qualité de sa conservation, l’araignée a pu être classée dans la famille des Nephilidae (qui compte encore aujourd’hui 58 espèces) et parmi le genre des Nephila. Des caractéristiques ne trompent en effet pas chez cette araignée, ainsi judicieusement baptisée Nephila jurassica, comme les touffes de longues setae (des poils microscopiques, aussi appelés trichobothries lorsqu’ils sont longs) retrouvées au bout des tibias de l’animal, associées à sa grande taille.

Les poils (ou setae ou trichobothries) sont très visibles au niveau des tibia de l'araignée fossilisée. © Biology Letters

Nephila jurassica, du nom de la période géologique où elle a vraisemblablement vécu (le Jurassique), n'a rien à envier aux individus actuels, selon les mesures effectuées par les chercheurs des universités de Pékin, du Kansas et du Muséum d'histoire naturelle de Londres. L'araignée, aujourd'hui disparue, possédait des pattes suffisamment longues pour lui conférer un diamètre d'une quinzaine de centimètres (les pattes les plus longues étant celles de devant, suivies de la deuxième paire, puis de la quatrième, les troisièmes étant les plus courtes).

Les araignées tissaient déjà des toiles sur la Pangée

Si l'on se base sur ses congénères modernes, cette femelle devait avoir des courtisans bien plus petits qu'elle (environ un quart de sa taille, dû au dimorphisme sexuel), qu'elle n'hésitait pas à croquer après l'accouplement. Nephila jurassica n'est pourtant pas la plus grande araignée du monde. Des araignées actuelles (des mygales ou des tarentules) peuvent en effet atteindre 30 centimètres d'envergure ! 

Le fossile montre également la présence de filières (des appendices permettant la fabrication de la soie) de bonne taille, suggérant que les Nephila étaient déjà capables, il y a 160 millions d'années, de réaliser des toiles d’araignée impressionnantes.

Les araignées du genre Nephila (comme ici Nephila pilipes) construisent de grandes toiles en soie dorée. © Biology Letters

En ce qui concerne l'ancienneté, ce spécimen bat largement l'ex-plus ancien fossile de cette famille d'araignée, qui avait été daté de 34 millions d'années. Cette découverte repousse donc l'origine présumée du genre Nephilade 130 millions d'années (soit il y a au moins 165 millions d'années) mais aussi celle des Nephilidae ! Ces araignées vivaient donc sur la Pangée (le continent unique qui s'est divisé pour donner naissance aux continents actuels) et se sont probablement propagées avant sa division, puisqu'on les retrouve aujourd'hui sur la majorité des continents.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi