Comment trouver le serrurier-dépanneur de confiance ? © Depannageserruriers

Maison

Dépannage serrurerie : les clés pour éviter l’arnaque

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , Maison/Dépannage/Réparation , porte d'entrée

Ouvrir ou fermer sa porte d'entrée est un geste quotidien, presque machinal. On y prête peu d'attention, jusqu'au moment où un problème survient. Tout l'enjeu consiste alors à se faire dépanner rapidement, en confiance, avec l'assurance de payer le juste prix.

La porte a claqué dans votre dos en vous laissant sur le seuil ? Vous avez perdu votre trousseau de clés ? La serrure s'est grippée et, en forçant, la clé s'est cassée net dans le barillet ? Autant de raisons d'appeler un serrurier. Mais l'urgence de la situation ne doit pas conduire à faire n'importe quoi.

Trouver un dépanneur qualifié

Vous pouvez demander à vos proches, à vos voisins ou aux commerçants du quartier les coordonnées d'un professionnel reconnu pour le sérieux et la qualité de son travail. Votre assurance multirisque habitation peut aussi vous mettre en contact avec un réseau d'artisans qualifiés, formés au dépannage d’urgence. Une autre solution consiste à rechercher des adresses de professionnels dans les annuaires ou sur Internet. Vous pouvez également vous renseigner auprès de l'antenne locale ou régionale de la Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA). Quelle que soit l'option retenue, notez les numéros et gardez-en une copie sur vous. Ils vous seront utiles en cas d'urgence, ainsi qu'à votre entourage.

Savoir éviter les pièges

Ils sont légion ces « experts du dépannage » qui exercent, sans déclaration d'activité au Répertoire ou au Registre des métiers, en usurpant la qualité d'artisans ou de compagnons. Il s'agit souvent de structures nomades, éphémères, sans local professionnel (atelier ou boutique). Méfiez-vous des publicités distribuées dans les boîtes aux lettres, des formules fantaisistes du genre « réparateur agréé », « tarifs validés par les assurances »... de l'appartenance à un faux syndicat professionnel. Ne vous laissez pas duper par les prospectus imitant des documents officiels. Le Code de la propriété intellectuelle(article. L. 731-1) interdit la publication de tracts aux couleurs du drapeau national ou se référant par le texte ou l'image à un service public, sans autorisation préalable. Les transgressions sont passibles de lourdes amendes.

Un dépanneur sérieux ne va pas utiliser les grands moyens s’il suffit de pulvériser du dégrippant dans le barillet, pour débloquer une serrure récalcitrante. © Trois-en-un

Par ailleurs, attention aux fausses domiciliations de proximité. Pour tromper les gens, des combinards (parfois de vraies entreprises) font imprimer des tracts comportant plusieurs adresses différentes avec numéros de téléphone associés.  En fait, ces numéros aboutissent tous, via un transfert d'appel, au même endroit.

À noter 

Quelle que soit la nature du dépannage, le professionnel doit vous présenter un devis détaillé incluant, notamment, un décompte complet : nombre et prix unitaire des pièces utilisées, coût horaire de la main d'œuvre, frais de déplacement éventuels... montant global HT et TTC à payer, avec le taux de TVA appliqué. Vous devez accepter et signer le devis avant toute intervention de sa part. La délivrance d'une facture est obligatoire pour les prestations supérieures à 25 € TTC.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi