Le parquet flottantparquet flottant se posait à l'origine par encollageencollage des emboîtements. Le principe est toujours en usage mais l'apparition des parquets encliquetables à sec l'a relégué au second plan.

Parquet flottant dans une salle-à-manger. © Pexels, Pixabay, DP

Parquet flottant dans une salle-à-manger. © Pexels, Pixabay, DP
Les parquets encliquetables ont fait évoluer la technique de pose du parquet flottant. © isolation-et-chauffage.com

Les parquets encliquetables ont fait évoluer la technique de pose du parquet flottant. © isolation-et-chauffage.com

Le parquet encliquetable, ce système de languettes et rainures au profil particulier, fait gagner du temps sur la mise en œuvre tout en économisant quelques biberons de colle. Et, sans colle, le travail est plus propre ! Autre avantage, en cas de déménagement, le revêtement est démontable et, pour une bonne part, réutilisable (s'il n'a pas trop joué...).

Deux modèles de parquets encliquetables et démontables. À gauche : Ultraloc à assemblage horizontal. À droite : T-Loc à emboîtement par inclinaison. © Tarkett

Deux modèles de parquets encliquetables et démontables. À gauche : Ultraloc à assemblage horizontal. À droite : T-Loc à emboîtement par inclinaison. © Tarkett