Cela vous intéressera aussi

Le terme « pignon » désigne initialement la partie triangulaire d'un murmur.

Utilisation du mur de pignon

Cette partie triangulaire était utilisée pour donner au toit ses versants. Ce pignon a généralement une charpentecharpente très simple et peut se terminer au-dessus du toittoit. Par la suite, le mur comportant ledit pignon fut appelé « mur de pignon ». Le mur de pignon s'oppose alors à celui qui supporte un chéneauchéneau ou une gouttièregouttière, appelé « mur gouttereau ». Il n'a pas la même taille ni la même forme et est désigné comme étant un mur long-pan. À l'heure actuelle, on désigne par « mur de pignon » les murs extérieurs qui ne possèdent pas d'entrées. Sont compris dans cette acceptation les trois façades qui ne sont pas la façade principale. Aujourd'hui, le mur pignon ne contient plus nécessairement de partie triangulaire et peut soutenir un toit plat.