Un soleil mourant, un atmosphère irrespirable, un sol dévasté par la pollution. La Terre du futur est un désert stérile dont la destruction est imminente. © diversepixel, Adobe Stock

Sciences

Cycle de Spin tome 3 : Vortex

Vortex
Robert Charles Wilson
LivreClassé sous :science-fiction , spin , vortex

Vortex vient boucler le cycle de Spin de Robert Charles Wilson. Ce tome 3 développe deux intrigues parallèles sur deux époques temporelles différentes. Deux histoires qui se croisent et se lient au fil du récit. Sans se départir de son humanité, l’auteur s’interroge sur l’avenir proche et lointain de l’Homme. Un troisième et dernier volet passionnant qui fait que l’on a du mal à lâcher le livre.

Résumé du livre

Robert Charles Wilson - Cycle de Spin tome 3 : Vortex

« Je m'appelle Turk Findley et je vais vous raconter ce que j'ai vécu longtemps après la disparition de tout ce que j'aimais ou connaissais. » Ainsi commence le journal trouvé dans le sac d'un jeune homme déboussolé que le lieutenant Bose avait trouvé dans une rue de Houston, Texas. Ce garçon d'une vingtaine d'années se nomme Orrin Mather et a traversé la moitié du pays en bus, le sac rempli de carnets relatant une histoire écrite de sa main, dans un but qu'il n'arrive pas bien à expliquer. Comme s'il était guidé par une force qui le dépasse.

Concerné par l'avenir du jeune homme, le lieutenant Bose l'amène au State Care, une institution créée pendant le Spin pour gérer le pic de folie et de désespoir qui avait envahi la population durant cette sombre période. Pendant une semaine, l'état mental d'Orrin sera examiné afin de déterminer s'il est instable mentalement ou s'il peut être relâché dans la nature. Le dossier revient au docteur Sandra Cole, qui voit en Orrin un jeune homme inoffensif mais vulnérable et clairement peu instruit. Mais la lecture de ses carnets l'inquiète : on dirait que chaque morceau du récit est raconté par une personne différente, le vocabulaire utilisé, la syntaxe, rien de ce qui a été écrit n'aurait pu sortir d'Orrin.

Avalée par un Arc Temporel des Hypothétiques dans le désert d'Equatoria, la planète jumelle de la Terre, ce Turk Findley dont parlent les carnets se serait réveillé dix mille ans dans le futur. Et recueilli par un peuple nommé Vox, il ferait route vers la Terre. Mais le peuple voxais initie bien vite un culte à la gloire des Hypothétiques dont le seul but est de les rencontrer en personne, et de se fondre en eux afin d'atteindre un nouveau stade de conscience. Turk ayant été en contact avec ces êtres, il est révéré comme un prophète. Son problème est donc le suivant : comment échapper à une secte qui vous voue un culte ?

Pour Sandra Cole, évoluer dans un monde imaginaire n'est pas un prétexte à l'enfermement. Elle ne pense pas qu'Orrin soit un danger pour qui que ce soit. Mais voilà qu'on lui retire son dossier sans explication. Et de mystérieux appels lui sont adressés pour lui intimer d'oublier Orrin. Les carnets du jeune homme renfermeraient-ils des informations plus vitales qu'ils ne le laissent paraître ?

 

Mythologie

Pour bien comprendre les enjeux de Vortex, il est important que garder en tête certaines notions qui font partie de l'Univers de cette œuvre :

Les Hypothétiques sont des entités extraterrestres qui s'intéressent à l'espèce humaine pour une raison inconnue. Plus machines qu'organiques, leurs pouvoirs sont immenses. Ils évoluent et prolifèrent dans le vide de l'espace.

Le Spin est la période durant laquelle la Terre fut isolée du reste de l'Univers dans une bulle de temps ralenti. Un an passé sur Terre valait des millions d'années dans l'espace. Beaucoup crurent que c'était la fin de l'humanité durant cette période.

Vox est un peuple nomade, voyageant de monde en monde sur leur île-navire. Tous les Voxais sont reliés entre eux par le Coryphée, un réseau implanté à leur naissance qui relie chaque être de ce peuple. On parle de démocratie limbique.

Vox est une île-navire. Capable de survivre sur n'importe quel type de planète aux atmosphères toxiques où aux climats arides. C'est un havre pour une humanité devenue nomade. © 3000ad, Adobe Stock

Analyse

Rencontrer Dieu

Le Cycle de Spin parle énormément des cultes et sectes. De leur manière de penser, de leurs axiomes et des prophéties qui en font les fondations. De la facilité à se laisser porter par une folie collective et de la difficulté à en sortir. Un des personnages de ce tome a toujours vécu parmi le peuple voxais, et ses préceptes l'ont bercé dès l'enfance. Le choc qui lui fit réaliser la folie de son peuple remit en question par la même occasion l'intégralité de son identité. Tout ce sur quoi s'était bâtie la jeune Treya était factice ! Il fallait donc qu'elle se reconstruise intégralement, allant jusqu'à changer de nom pour devenir Allison. Remettre en question le dogme est souvent bien plus difficile que d'y adhérer, surtout quand tous ceux que l'on aime en font partie.

Une analyse de

Illustrateur, rédacteur