Tech

Histoire des premiers robots : la révolution Aibo

Dossier - Les robots humanoïdes à notre service
DossierClassé sous :robotique , robots , vie artificielle

Les robots deviennent intelligents : les sommes investies en recherche pour développer la robotique domestique font du Japon le premier État dans ce domaine. Des humanoïdes seront-ils bientôt à notre service ?

  
DossiersLes robots humanoïdes à notre service
 

Les robots étaient jadis confinés dans des tâches simples et répétitives, sous des hangars et dans les ateliers industriels. Époque révolue de l'histoire : ils deviennent intelligents et entrent dans nos maisons. La preuve avec la révolution Aibo.

Les sommes investies en recherche pour développer la robotique domestique font du Japon le premier État dans ce domaine, avec plus de la moitié des projets mondiaux de recherche et une offre commerciale en pleine expansion. Seule interrogation : les consommateurs répondront-ils à l'invitation ?

Le robot-chien Aibo est une star au Japon. © Aibo, Sony

Le robot-chien Aibo, de Sony

Aibo, ça vous dit quelque chose ? Au Japon, tout le monde le connaît. Revues spécialisées, fan-clubs par dizaines, sites Internet, cliniques spécialisées : tout existe pour célébrer ce chien-robot, beagle électronique « intelligent », capable de jouer et de réagir face aux humains, avec sa personnalité unique.

Aucun Aibo ne se comporte de la même manière face aux souhaits de son maître. Propre et non porteur de microbes, le chien est même rentré à l'hôpital, où certains professionnels de santé lui reconnaissent des vertus thérapeutiques. Création de la firme Sony, Aibo a su prouver son efficacité, remonter le moral de certains patients perdus dans leur isolement et développer avec eux un véritable lien affectif.

Le cas du chien Aibo pourrait être isolé, produit anecdotique d'un fabricant de jouets sur une niche marketing. Mais aujourd'hui, de nombreuses entreprises japonaises croient à ce futur, très proche, où les robots auraient leur place, chez vous.

Au Japon, le robot-chien Aibo fait presque partie de la famille. © Aibo, Sony

D'Atome à Aibo : la genèse des robots japonais

Les premiers ancêtres d'Aibo remontent aux années 1990. Ils puisent leurs racines dans le mythe d'Atome (ou Astroboy dans sa version européenne), un petit robot de dessin animé japonais qui a marqué la jeunesse des chercheurs actuels. Atome, c'est l'enfant-robot. Il aide ses amis. Encore aujourd'hui, cette amitié idéalisée motive les services de R&D japonais. L'image d'Atome est d'ailleurs souvent reprise lors des salons et rencontres professionnelles de robotique au Japon.

Après les premiers robots, apparaissent les robots humanoïdes. © Robot SDR-4X, Sony

Les travaux de recherche sur la marche bipède sont à l'origine de la robotique domestique, via la conception d'engins humanoïdes. C'est également grâce aux recherches sur les systèmes d'intelligence artificielle et de perception du milieu environnant qu'ont été mis au point des robots humanoïdes. Ceux-ci sont capables de réagir selon leur propre caractère, s'approchant ainsi du fonctionnement de l'être humain.