Tech

L'humanoïde Asimo de Honda, un robot japonais

Dossier - Les robots humanoïdes à notre service
DossierClassé sous :robotique , robots , vie artificielle

Willy Marante - Adit

Les robots deviennent intelligents : les sommes investies en recherche pour développer la robotique domestique font du Japon le premier État dans ce domaine. Des humanoïdes seront-ils bientôt à notre service ?

  
DossiersLes robots humanoïdes à notre service
 

En 1986, les laboratoires Honda, sous la direction de Y. Hiroyuki, démarrent des recherches sur les facultés de transport et de mobilité offertes par un robot bipède. L'idée est de créer un robot pouvant coopérer avec des travailleurs humains sur des tâches difficiles. L'humanoïde Asimo naît 14 ans plus tard, en novembre 2000.

L'idée de base ayant mené à la naissance de l'humanoïde Asimo était de créer un robot qui puisse monter et descendre des escaliers et évoluer dans une pièce encombrée de meubles, comme un bureau ou un atelier. Après avoir défini le cahier des charges du projet, travail d'une année, Honda modélise la marche bipède pour la reproduire avec un système mécanique.

L'humanoïde Asimo.© Morio, CC by-sa 3.0

Des premiers prototypes encombrants à l'intelligence d'Asimo

Les ingénieurs concentrent ensuite leurs efforts sur le reste du corps humanoïde en 1993. Le premier prototype humanoïde est très lourd et imposant. Il est suivi de P2 en décembre 1996, une version autonome mesurant 1,82 mètre et pesant 210 kilos, pouvant porter des objets et pousser un chariot.

Quatre ans plus tard, amélioration sensible de ses aïeux, Asimo vient au monde en novembre 2000. Plus petit et plus léger, avec 1,20 mètre pour 43 kilos, Advanced Step In MObility (c'est son nom complet) bénéficie de toutes les innovations technologiques accomplies depuis le début de ce projet, notamment le système i-walk (la marche intelligente), qui lui permet de modifier en temps réel et de façon autonome sa trajectoire en fonction du terrain.

Asimo rencontre Barack Obama

Asimo gagne rapidement une popularité mondiale. Début 2002, il fait son apparition pour la première fois en dehors du territoire japonais à l'occasion du 25e anniversaire de Honda, et sonne la cloche pour l'ouverture de la bourse de New York.

Depuis, Honda loue son prodige pour de nombreux évènements. Ainsi, le musée national des Sciences de l'ingénieur et des innovations de Tokyo a choisi les services d'Asimo pour organiser la visite guidée des expositions. En visite au musée en 2014 dans le cadre d'une tournée en Asie, le président américain Barack Obama a d'ailleurs rencontré le robot Asimo.

L'humanoïde Asimo. © Honda

Le robot Asimo : présence et enjeux futurs

Aujourd'hui, Asimo est un produit fini, mais il reste un robot de recherche et de démonstration ; il n'est donc pas commercialisé. Les observateurs du sujet se souviennent qu'Asimo, dont le développement avait été gardé confidentiel, a été présenté, à la surprise générale, juste un jour avant le robot humanoïde de Sony. En effet, l'autre géant nippon de l'électronique avait aussi mené son projet de façon confidentielle. Le concurrent direct de Honda s'est ainsi vu voler la vedette.

Sur cette vidéo, on peut voir les capacités du robot humanoïde Asimo : courir, slalomer, accompagner la marche d'une personne en lui tenant la main, mimer des exercices physiques, marcher en poussant une table à roulettes, ou encore apporter des tasses de café à une personne en main propre ou en les posant sur une table. © Honda, Asimo/iespila, YouTube

Début 2009, on comptait l'existence de presque 100 robots Asimo, sous quatre versions différentes. Ensuite, deux autres versions furent présentées, l'une en 2011 (voir notre article Honda présente une nouvelle version d'Asimo le robot), l'autre en 2014 (voir notre article Asimo, le robot de Honda à l'allure humaine). Voir le site d'Asimo pour suivre la suite de l'aventure.

L'objectif pour les constructeurs est, à terme, de créer un robot humanoïde véritablement utilisable, en plus de l'assistance aux personnes.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.