Tech

Ascenseur

DéfinitionClassé sous :technologie , Invention , ascenseur
Elisha Graves Otis invente l'ascenseur et son système de retenue dans un building new-yorkais. L'ascenseur permet à des personnes, ou des objets, d'être déplacés rapidement par un système aujourd'hui automatique. © Peregrine981, CC BY-SA 3.0, Wikimédia Commons

L'ascenseur est un dispositif mobile permettant le déplacement de personnes ou d'objets sur un axe prédéfini au sein d'une construction.  

Évolution des ascenseurs

Les premiers modèles utilisent un système à vapeur et sont construits dans des mines, mais ils sont peu fiables et donc rapidement abandonnés. L'Américain Elisha Graves Otis décide de développer ce système en le dotant d'une protection contre toute chute : le frein parachute est créé en 1854. Il permet à l'appareil de ralentir et de s'arrêter en cas de dysfonctionnement ou de chute brutale.

L'ascenseur devient enfin sûr, et peut donc être installé dans des lieux publics. Otis met en place son invention dans un grand magasin de New York : elle permet de transporter jusqu'à 450 kg, mais sa vitesse est limitée à 0,2 m/s.

Le terme, quant à lui, fut inventé par le Français Léon Edoux, en 1864, qui proposa un système à base de vérins utilisant la pression provoquée par l'eau de la ville. Il rencontra par la suite les deux fils d'Elisha Graves Otis et, ensemble, ils conçurent l'ascenseur de la tour Eiffel en 1889. Ce dernier était alors réputé pour sa hauteur et sa vitesse : 0,8 m/s.

Enfin, en 1924, un dispositif sans machiniste est créé : entièrement électrique, et disposant de sécurités accrues, il se démocratise dans une majorité de bâtiments.

De plus en plus rapides, les machines actuelles peuvent atteindre 9 m/s soit 33 km/h. Elisha Graves Otis créa sa propre entreprise éponyme, qui reste aujourd'hui leader du marché des ascenseurs et des monte-charges.