Le mobile solaire version hi-tech pour pays riches, signé Samsung. Le Blue-Earth, avec son capteur solaire au dos, est écolo. Le matériau constituant sa coque provient de plastiques recyclés et une fonction de podomètre calcule l'économie d'émission de carbone réalisée lorsqu'on marche à pied par comparaison avec le même trajet en voiture... © Samsung

Tech

Mobile World Congress : un mobile solaire pour les pays en développement

ActualitéClassé sous :technologie , ZTE , salon international de la téléphonie mobile

Relaxnews

Alors que Samsung a présenté un mobile à cellules photovoltaïques et en a fait un modèle de luxe, un fabricant chinois vient d'en annoncer un autre, mais à très bas coût et uniquement destiné aux pays en développement, où l'électricité est une denrée rare.

Le groupe chinois ZTE a annoncé au salon international de la téléphonie mobile (Mobile World Congress), à Barcelone, un téléphone mobile pouvant s'alimenter à l'énergie solaire et destiné avant tout aux pays en développement, le Coral-200-Solar.

A l'instar du Samsung Blue Earth, également présenté au salon de Barcelone, le Coral-200-Solar de ZTE est un téléphone doté d'un mini-panneau solaire. Il peut ainsi utiliser les rayons du soleil ou la lumière artificielle pour se recharger. Après une heure en plein soleil, ce téléphone offre 15 minutes d'autonomie.

Trente euros seulement...

« On estime à 2 milliards le nombre de personnes qui ont un accès limité voire inexistant à l'électricité », a expliqué ZTE lors de la présentation de son appareil.

Le fabricant chinois ne commercialisera pas le Coral-200-Solar sur tous les marchés, mais se concentrera sur les pays en développement. L'appareil sera dans un premier temps distribué par l'opérateur Digicel en Haïti, en Nouvelle-Guinée et dans les îles Samoa, à un prix abordable. Il serait, selon certaines rumeurs, vendu à moins de 40 dollars (32 euros).

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.