Les compétitions de jeux vidéo se déroulent dans le monde entier. Les évènements les plus importants réunissent les meilleurs joueurs de la planète qui s’affrontent en individuel ou par équipe. © Jakob Wells, Wikimedia Commons, CC by 2.0

Tech

E-sport

DéfinitionClassé sous :jeux vidéo , Internet , jeux en réseau

Le sport électronique, ou e-sport en anglais, désigne des compétitions de jeux vidéo en réseau local (LAN party) ou via Internet sur consoles ou ordinateurs. Les joueurs professionnels (appelés pro gamers en anglais) évoluent en individuel ou appartiennent à une équipe. S'astreignant à un entraînement quotidien de plusieurs heures, ils participent aux compétitions organisées à travers le monde et vivent des gains remportés.

Jeux vidéo et e-sport

En principe, tous les jeux vidéo comportant un mode multijoueur sont englobés dans l'e-sport, mais dans les faits, quelques genres et titres phares sont les plus pratiqués :

Très populaires en Corée du Sud, les tournois de jeux vidéo sont retransmis à la télévision et les joueurs (appelés gosu qui signifie « chefs » en dialecte coréen) sont des vedettes.

E-sport : tournois professionnels et gains

Les premiers tournois ont commencé en 1997 avec la création de la Cyberathlete Professional League et la première compétition à partir du jeu Quake. Les tournois professionnels les plus largement reconnus sont ceux de la Cyberathlete Professional League, des World Cyber Games ainsi que la Electronic Sports World Cup.

Au milieu des années 2000, les dotations des compétitions internationales d'e-sport les plus importantes se montaient à plusieurs millions de dollars. Un record fut atteint en 2015 à l'occasion de la compétition The International dédiée au jeu Dota 2 offrant plus de 18,4 millions de dollars de gains, dont plus de 6,6 millions pour l'équipe gagnante.

La France a attendu 2016 pour reconnaître le jeu vidéo en compétition et le statut de joueur professionnel. © Piotr Drabik, Wikimedia Commons, CC by 2.0

L’e-sport dans le monde et en France

En 2010 est créé la Fédération internationale de sport électronique (Esif) dont la mission est de promouvoir cette discipline. En 2016, le Comité olympique reconnaît l'e-sport comme un sport, ouvrant la voie du processus d'intégration de ces compétitions lors de futurs J.O., sans calendrier précis. Cette initiative entraîne dans la foulée la création de l'Esports Integrity Coalition qui a pour mission de lutter contre le dopage dans l'e-sport qui est apparu sous l'effet d'enjeux économiques grandissants.

En France, ce n'est qu'en octobre 2016 que la pratique du jeu vidéo en compétition et le statut de joueur professionnel sont reconnus à travers la loi pour une République numérique. La même année, naît l'association France-eSports (loi 1091) qui réunit les principaux acteurs français du jeu vidéo avec pour mission de promouvoir et d'encadrer la pratique du sport électronique.