Sciences

En bref : des fossiles de bactéries E.T. dans des météorites ?

ActualitéClassé sous :Astronomie , biologie , Richard Hoover

Un chercheur de la Nasa annonce la découverte de fossiles de bactéries extraterrestres dans plusieurs météorites carbonées. Une nouvelle qui semble extraordinaire mais qui doit être prise avec la plus grande prudence. On se souvient d'au moins une fausse alerte, la météorite martienne ALH 84001, et l'auteur a déjà présenté ces résultats depuis plusieurs années.

La structure découverte dans une météorite que Richard Hoover interprète comme un fossile de cyanobactérie. © Richard Hoover

Publié, et mis en ligne, par le Journal of Cosmology, un article est en train de faire du buzz dans les médias anglo-saxons. Il s'agit de Fossils of Cyanobacteria in CI1 Carbonaceous Meteorites dans lequel l'exobiologiste de la Nasa Richard Hoover prétend avoir apporté la preuve que des structures présentes dans plusieurs météorites de type chondrites carbonées sont bien des microfossiles de bactéries extraterrestres.

Cependant, Hoover a publié des articles très similaires depuis 2004 au moins. De plus une telle découverte est ordinairement publiée dans des journaux comme Science ou Nature. Le moins que l'on puisse dire est qu'il semble donc difficile de prendre cette annonce (qui prouverait que la théorie de la panspermie est correcte) vraiment au sérieux. On devrait en savoir plus d'ici quelques jours.

Rappelons qu'en son temps, les structures découvertes dans la météorite martienne ALH84001 avaient été présentées, officiellement par la Nasa cette fois-ci, comme une preuve d'une vie passée sur Mars. Il avait fallu déchanter...