Sciences

La Nasa travaille sur l'impression 3D en apesanteur pour l'ISS

ActualitéClassé sous :Astronautique , Nasa , impression 3D

La Nasa compte envoyer à bord de l'ISS une imprimante 3D capable de travailler en apesanteur. Un matériel qui permettra aux astronautes d'être moins dépendants des navettes spatiales de ravitaillement, notamment pour les pièces de rechange. L'envoi de cette imprimante 3D est prévu pour juin 2014.

Matthew Napoli, responsable de programme au Marshall Space Flight Center de la Nasa, examine une pièce imprimée en 3D. À terme, la Station spatiale internationale pourrait produire ses propres pièces de rechange avec une imprimante 3D capable de fonctionner en apesanteur. © Made in Space

Démonstration éclatante de la coopération internationale, la station spatiale internationale est occupée en permanence depuis 2000. Maintenue en orbite autour de la Terre à une distance comprise entre 350 et 400 kilomètres, cette structure gigantesque n'a pas la possibilité de faire elle-même des allers-retours pour se ravitailler. La vie à bord de l'ISS, l'approvisionnement et l'arrivée de nouveaux modules dépendent donc des navettes envoyées par les différents partenaires (États-Unis, Japon, Russie, Union européenne).

Ces vaisseaux ne font pas le trajet jusqu'à l'ISS quotidiennement. Les lancements sont répartis sur toute l'année, afin d'optimiser le ravitaillement de la station. Or, cette approche peut devenir problématique si une pièce manque à l'appel, ou si la dégradation d'un élément est constatée quelques jours ou quelques semaines après l'envoi de la dernière navette. Car le prochain décollage ne surviendra pas immédiatement, sauf s'il s'agit d'une situation d'urgence.

Impression d’une pièce en plastique au Marshall Space Flight Center de la Nasa. La première imprimante 3D à destination de l’ISS devrait être envoyée dès l’an prochain. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle aux deux barres horizontales (en bas à droite). Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître, si ce n'est pas déjà le cas. En passant simplement la souris sur le rectangle, vous devriez voir l'expression « traduire les sous-titres ». Cliquez pour faire apparaître le menu du choix de la langue, sélectionnez « français », puis cliquez sur « OK ». © NASAMarshallTV, YouTube

Une imprimante 3D dans l’espace pour réparer l’ISS sur place

Aussi la Nasa et le Marshall Space Flight Center ont-ils l'intention d'équiper la station spatiale internationale d'une imprimante 3D. L'agence spatiale américaine a mis en ligne une vidéo afin de présenter son projet, qui doit fonctionner dans un contexte d'apesanteur. Certes, cette machine ne pourra pas tout reproduire, en particulier s'il s'agit d'une pièce électronique particulièrement pointue. Cependant, elle pourrait s'avérer utile dans certaines situations non critiques.

« Comme sur la Terre, des choses se cassent ou sont perdues. Lorsque cela arrive, il faut attendre pour les remplacer ou disposer à l'avance de plusieurs pièces de rechange, explique la NasaLa possibilité d'effectuer une impression tridimensionnelle dans l'espace pourrait changer tout cela. » L'imprimante pourrait disposer des modèles de nombreuses pièces et en recevoir d'autres, transmises depuis le sol. Selon la Nasa, l'envoi de cette imprimante aura lieu d'ici juin 2014.

Outre l'impression en apesanteur, la Nasa explore d'autres technologies relativement similaires. Par exemple, l'agence spatiale a récemment financé un projet pour imprimer à manger. Là encore, il s'agit d'un programme destiné à faciliter la vie à bord de stations spatiales, comme l'ISS, ou pour préparer l'exploration spatiale lointaine, avec en perspective une base permanente sur la Lune... ou sur Mars.