Les antifongiques systémiques sont administrés par voie orale lorsque le traitement local est inefficace. © Phovoir

Santé

Antifongique systémique

DéfinitionClassé sous :médecine , champignon , mycose

Les antifongiques systémiques sont utilisés lorsque le germe en cause - un champignon microscopique - se montre résistant ou lorsqu'un traitement local est impossible. C'est le cas en présence d'infections étendues, d'atteintes locales récidivantes - comme certaines mycoses de la sphère génitale chez la femme- de localisations particulières (digestive notamment) ou encore dans un contexte d'immunodépression.

Comment agissent les antifongiques systémiques ?

L'administration des antifongiques systémiques se fait sous la forme de comprimés, par voie injectable. Comme les antifongiques locaux, ces médicaments peuvent être fongistatiques (c'est-à-dire qu'ils inhibent ou ralentissent la multiplication du champignon) soit fongicides. Dans ce cas, ils tuent les champignons. Un antifongique peut agir à différents niveaux du champignon.

Des contrindications ou précautions ?

Les allergies connues au médicament, la grossesse ou l'allaitement, certaines associations médicamenteuses, la connaissance d'une insuffisance hépatique, cardiaque ou rénale sont autant de contrindications majeures. En ce qui concerne les effets secondaires, les plus fréquemment rapportés sont une altération des fonctions hépatiques, la survenue de troubles digestifs, visuels ou d'éruptions cutanées.

Source : Interview du Dr Nina Roos, dermatologue à Paris, 20 juin 2011