Planète

Le rebond postglaciaire

Dossier - Mesure des variations du niveau des océans
DossierClassé sous :océanographie , océan , mer

-

La mesure du niveau de la mer et de ses variations permet de déterminer le niveau moyen de la mer qui est sans doute le meilleur indice que l’on puisse avoir du changement climatique.

  
DossiersMesure des variations du niveau des océans
 

Au sortir de la dernière période glaciaire, la fonte des calottes glaciaires nord américaines et européennes a provoqué une montée rapide du niveau des océans (~130 mètres). Il y correspond un transfert de charges : décharge sur les continents à la quelle répond une surrection des masses continentales et surcharge sur l'océan qui provoque une subsidence des fonds marins.

Changement du géoïde (en mm/an) provoqué par l'actuel rebond isostatique. © Ivins and James 2005(Antarctic Science)

Principe du rebond postglaciaire

Ces mouvements sont encore en cours aujourd'hui : surrection ici, subsidence ailleurs qui modifient la géométrie des bassins océaniques et auxquels correspondent aussi des modifications dans la répartition des masses et donc dans celle du champ de pesanteur et par conséquent dans la forme de la « surface-géoïde ». C'est ce que l'on appelle le rebond postglaciaire (glacial isostatic adjustment, GIA) qu'il faut prendre en compte dans le bilan global des composantes qui contribuent aux variations du niveau de la mer. À ce rebond postglaciaire (subsidence des fonds marins) correspond par exemple une diminution globale du niveau moyen de la mer de 0.3mm/an (augmentation du volume des bassins océaniques du fait de la subsidence induite par la surcharge océanique).