Planète

Tempête

DéfinitionClassé sous :climatologie , vent , vent violent
 
Une tempête génère toujours des vents violents qui amènent avec eux de grandes quantités de précipitations et causent parfois de gros dégâts. © Grahamwell, Wikipédia, CC by-sa 2.0

La tempête correspond à un événement météorologique violent. Elle est caractérisée par des vents forts, souvent accompagnés de précipitations intenses. La tempête est distribuée sur une zone de plusieurs centaines de kilomètres de diamètre.

Il n'existe pas de caractéristiques précises pour définir la tempête sur la terre. Sur la mer en revanche, il est question de tempête dès lors que les vents moyens dépassent les 90 km/h, même s'ils ne sont pas systématiquement mêlés à la pluie. À noter que les vents peuvent parfois amener avec eux des particules, donnant naissance à des tempêtes de sable ou de neige.

Il existe deux types de tempêtes : les dépressions dans les latitudes moyennes, dites cyclones extratropicaux, et les cyclones tropicaux.

Formation des tempêtes

Les cyclones extratropicaux naissent le plus souvent au-dessus des océans, consécutivement à la rencontre d'un air chaud en bordure océanique et d'un air plus froid sur les terres, entraînant une circulation dans le sens inverse des aiguilles d'une montre au niveau de l'hémisphère nord, et l'inverse au niveau de l'hémisphère sud. Les mouvements en altitude favorisent la condensation de l'eau et la formation d'importantes précipitations. La formation d'un fort gradient de pression atmosphérique génère des vents violents, parfois à l'origine de gros dégâts.

Au niveau tropical, les ouragans, aussi appelés typhons, se forment au niveau des océans chauds des régions intertropicales. De par l'importance de la condensation et le dégagement de chaleur, les tempêtes tropicales génèrent des conditions climatiques très violentes, avec des vents ravageurs et parfois même des tornades, ainsi que des ondées torrentielles favorisant des inondations et des glissements de terrain.

Tempêtes célèbres

Certaines tempêtes, particulièrement violentes, sont affublées d'un nom. Par exemple, en février 2010, la tempête Xynthia a durement frappé la façade ouest de la France ainsi que de nombreux autres pays européens. En 2014, c'est Petra qui frappait le nord-ouest de la France ainsi que le Royaume-Uni. Les ouragans possèdent eux aussi des noms, comme le terrible cyclone Sandy qui a durement frappé l'Amérique du Nord en octobre 2012.