Planète

Les grands dauphins percevraient le champ magnétique

ActualitéClassé sous :grand dauphin , cétacés , champ magnétique

Certains cétacés possèdent une sensibilité à un champ magnétique, c'est ce que révèle une étude expérimentale. Bien que les processus en jeu restent méconnus, cette découverte scientifique ouvre une nouvelle fenêtre sur la compréhension du monde sensoriel des dauphins.

Les grands dauphins et, sous réserve, les baleines et les marsouins seraient capables de s’orienter dans les océans grâce au champ magnétique terrestre. Un dysfonctionnement de cette aptitude pourrait expliquer les échouages massifs fréquemment observés sur le littoral. © Andréa Haug

Les grands dauphins (Tursopis truncatus) posséderaient des capacités de magnéto-réception, autrement dit, ils seraient capables de percevoir des ondes magnétiques. C'est ce qu'affirme un article scientifique paru dans le journal Naturwissenschaften.

Cette aptitude a été révélée au travers de tests effectués sur six individus captifs du delphinarium de Planète Sauvage, à Port-Saint-Père, en France. Dorothée Kremers, doctorante au laboratoire d'éthologie animale et humaine de l'université de Rennes et auteur principal de ces travaux, a mesuré avec son équipe la réaction spontanée des dauphins face à deux barils flottants identiques qui contenaient, pour l'un, un bloc fortement magnétisé et, pour l'autre, un bloc témoin, démagnétisé. Forme et densité similaires rendaient les récipients impossibles à différencier par écholocation, le système de repérage utilisé par les dauphins.

Le bourdon fait partie de la cinquantaine d'espèces connues pour être magnéto-sensibles, c'est-à-dire aptes à détecter des champs magnétiques, au même titre que les abeilles, les papillons, les mollusques, les poissons, les requins, les tortues de mer, les vaches, les cerfs, les salamandres ou encore les vers de terre. © Richard Bartz, Wikimedia Commons, cc by sa 2.5

Une aide à la conduite

Les résultats de ces expérimentations en bassin montrent que les grands dauphins testés se sont approchés de façon significative plus rapidement du baril au bloc magnétisé que du baril témoin.

« Les dauphins sont capables de distinguer des objets selon leurs propriétés magnétiques, déclare Dorothée Kremers, ce qui est une condition préalable pour une navigation basée sur la magnéto-réception. Nos résultats fournissent des preuves expérimentales et inédites que les cétacés ont un sens magnétique et ils devraient donc être ajoutés à la liste des espèces magnéto-sensibles », ajoute-t-elle.

L'hypothèse selon laquelle les cétacés seraient sensibles au champ magnétique terrestre avait déjà été émise comme explication possible à des itinéraires migratoires observés auprès de cétacés en liberté. Aquatiques ou terrestres, les animaux dotés d'antennes magnéto-réceptrices peuvent capter le champ magnétique de la Terre et s'en servir pour reconnaître une direction, une altitude ou encore un emplacement.