Mots-clés |
  • zoologie,
  • océanographie,
  • grand dauphin,
  • Tursiops truncatus

Un dauphin blessé se présente à un plongeur : l’avis d'un expert

La semaine dernière, un dauphin blessé s'était présenté à un plongeur pour lui demander de l'aide et avait pu être filmé. L'animal étonne par son comportement et fait preuve d'intelligence. Le caractère sociable du dauphin est connu, mais ce type d’événement est-il commun ? Sami Hassani, scientifique à Océanopolis (Brest), fournit des éléments de compréhension.

Le Tursiops, qui vit dans tous les océans tempérés et tropicaux, est l'espèce de dauphin la plus sociable. Il vit en société, et est soumis à une hiérarchie. S'il désobéit aux règles de sa troupe, il peut se faire bannir du groupe pour devenir un dauphin solitaire. © Planète Sauvage 2011 Le Tursiops, qui vit dans tous les océans tempérés et tropicaux, est l'espèce de dauphin la plus sociable. Il vit en société, et est soumis à une hiérarchie. S'il désobéit aux règles de sa troupe, il peut se faire bannir du groupe pour devenir un dauphin solitaire. © Planète Sauvage 2011

Un dauphin blessé se présente à un plongeur : l’avis d'un expert - 3 Photos

PDF

Le 18 janvier, en pleine nuit, des plongeurs s’étaient rendus au large de Kona, à Hawaï, pour observer le ballet des raies mantas (Manta birostris). Cette plongée restera probablement gravée dans leur mémoire. Si la danse des raies est déjà superbe, ils ont été en plus témoins d’un échange étonnant entre le dauphin et l’Homme. Un grand dauphin (Tursiops) s’était empêtré dans une ligne de pêche, et avait des difficultés à nager. Il s’est donc présenté à un plongeur, lui a montré sa nageoire et a patiemment attendu qu’il l’aide.

Un dauphin vient demander de l'aide à Keller Laros, moniteur de plongée, à Hawaï. Il s'est coincé la nageoire pectorale gauche avec une ligne de pêche et nageait avec difficulté. © Keller Laros, Mantarayshawaii

La scène, filmée par Martina Wing, est émouvante. Si le dauphin est réputé sociable, son comportement vis-à-vis du plongeur est pour le moins étonnant. Il a fait preuve d’intelligence en montrant à l’homme où il avait mal et en adoptant la position adéquate pour qu’il puisse l’aider. Ce comportement est-il fréquent chez le dauphin ? Que sait-on du caractère sociable du dauphin ? Sami Hassani, responsable du laboratoire de recherche sur les mammifères marins à Océanopolis, à Brest, décrypte la vidéo pour Futura-Sciences.

« Ce type d’événements ne se produit pas souvent, mais c’est déjà arrivé », commente Sami Hassani. Le dauphin de la vidéo est un dauphin solitaire. Or, le Tursiops est un animal sociable« Il a besoin de contact », explique-t-il. S’il appartenait à un groupe, il ne se serait probablement pas approché aussi facilement du plongeur et, dans ce cas, « il n’est pas certain que le dauphin se serait approché de l’homme pour lui demander de l’aide. Il est possible qu’il cherchait simplement de la compagnie », ajoute Sami Hassani.

Randy, le grand dauphin solitaire qui a établi ses quartiers en Bretagne. Il est bien connu des ports, où il se rend souvent pour trouver de la compagnie. © Sylvain Houpert
Randy, le grand dauphin solitaire qui a établi ses quartiers en Bretagne. Il est bien connu des ports, où il se rend souvent pour trouver de la compagnie. © Sylvain Houpert

Les dauphins solitaires aiment l’activité humaine

D'autres cas ont été rapportés. Des dauphins solitaires se sont déjà approchés des ports et suivent parfois les embarcations pour trouver de la compagnie. En Bretagne, deux dauphins solitaires sont célèbres pour leur sociabilité. Randy, un grand dauphin (Tursiops truncatus), a établi ses quartiers en mer d’Iroise. Il s’est pris « d’amitié » pour un mécanicien de la vedette Rose Héré, qui effectue des traversées entre Le Conquet et Ouessant.

Le dauphin ambassadeur Jean Floc’h, qui serait maintenant en Galice, est resté en Bretagne quelques années. L'animal avait tant besoin d’attention qu’il s’entourait la nageoire caudale avec des cordages de bateaux, comme pour se faire couler. Jean Floc’h est donc capable de simuler un état de détresse pour que l’Homme s’intéresse à lui...

Jean Floc'h est un dauphin solitaire. Il cherche le contact avec l'Homme. Célèbre à Brest, il se laisse approcher, nage et joue avec les humains. © CNQuiberon
Jean Floc'h est un dauphin solitaire. Il cherche le contact avec l'Homme. Célèbre à Brest, il se laisse approcher, nage et joue avec les humains. © CNQuiberon

Le dauphin apprécie particulièrement la compagnie des Hommes. C’est un des seuls du genre à aimer… le bruit ! Particulièrement sensible aux sons, il apprécie donc l’activité humaine aux abords des ports et vient fréquemment jouer dans les amarres des bateaux. À l’inverse, les marsouins ont tendance à fuir le bruit, et donc l’Homme. Le Tursiops, lui, est l’espèce la plus sociable. Il vit aussi bien en océan profond que sur les talus, et donc à proximité de l’activité humaine.

Le dauphin soumis aux règles de son groupe

Comment un animal si sociable peut-il se retrouver seul ? Il est difficile de répondre, mais Sami Hassani fournit plusieurs hypothèses. La théorie la moins réaliste est que le dauphin solitaire aurait été choisi par son groupe comme messager pour l’Homme. Si cette idée fait doucement sourire, elle est néanmoins sérieusement considérée par certains. Plus réaliste, les dauphins solitaires pourraient être d’anciens dauphins militaires ou de parcs d'attractions. Toutefois, si un dauphin captif est remis en liberté, l’action est très surveillée.

L'hypothèse la plus probable s’appuie sur le comportement du dauphin lorsqu’il est en groupe. Si l’un d’entre eux est handicapé, il lui est difficile de suivre les autres : il peut donc être abandonné. En outre, les dauphins vivent en société et ont des règles ainsi que toute une hiérarchie. Il est probable qu’un dauphin qui n’ait pas respecté ces règles soit banni de la tribu. Durant la plongée nocturne à Hawaï, que le dauphin ait simplement cherché de la compagnie, ou réellement demandé de l'aide, il est clair qu'il était parfaitement conscient de son acte.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires