Une image extraite du film L'Odyssée. C'est ce genre de vision que Cousteau et son équipe ont montré au grand public à partir des années 1950. © Wild Bunch Distribution

Planète

L'Odyssée : Cousteau dévoilé dans un film

ActualitéClassé sous :Environnement , océanographie , Commandant Cousteau

Aujourd'hui sort en salles le biopic sur Jacques-Yves Cousteau, L'Odyssée, racontant la vie de cet homme hors du commun qui révéla l'océan au grand public des années 1950 et 1960 pour devenir une figure emblématique de la défense de l'environnement. C'est l'occasion de revivre quelques moments de cette longue aventure et de revisiter son héritage.

Certains l'ont adoré, d'autres détesté ; quoi qu'il en soit, l'homme n'a jamais laissé indifférent. Son souvenir s'estompe aujourd'hui mais il est difficile de mesurer l'effet sur le grand public des images et des prises de position de Jacques-Yves Cousteau, dit « le Commandant », « le Pacha » ou encore « JYC », entre le début des années 1950 et sa mort, le 25 juin 1997.

En 1956, avec le documentaire Le Monde du silence, premier film sous-marin en couleurs réalisé avec le jeune Louis Malle, il fait découvrir au grand public une autre planète, avec des paysages totalement inconnus. Il faut comprendre qu'à cette époque, l'immense majorité des gens n'a jamais vu d'images animées enregistrées sous la surface de la mer. Pour populariser la « plongée », il faudra mettre au point le système respiratoire, ou détendeur, inventé par l'ingénieur Émile Gagnan... et Cousteau.

La bande-annonce du film L’Odyssée, du réalisateur Jérôme Salle, avec Lambert Wilson dans le rôle de Cousteau, Audrey Tautou dans celui de Simone Melchior, sa première femme, et Pierre Niney dans celui de Philippe, son fils aîné. © YouTube, Wild Bunch Distribution

Cousteau, un homme controversé mais qui a montré l'océan au public

Durant les années 1960, c'est la télévision qui finance les expéditions, sur la Calypso, de celui qui est devenu directeur du laboratoire océanologique de Monaco. Bien avant Nicolas Hulot, la longue série de courts documentaires L'Odyssée sous-marine du Commandant Cousteau passionne les téléspectateurs et donne envie de plonger à des milliers de gamins. Elle est diffusée dans plusieurs pays du monde, notamment aux États-Unis. Très personnalisée, elle édifie le mythe Cousteau, idéalisé en commandant qui sait tout. Elle agace parfois les scientifiques qui, pourtant, sont invités à bord, souvent comme des faire-valoir.

La vie personnelle de cet ancien capitaine de corvette, autoritaire, visionnaire, amoureux de la nature autant que business man, fut tumultueuse. Découvreur de nouveaux territoires, il entend d'abord en tirer profit avant de prendre conscience de la fragilité de l'océan face aux activités humaines. C'est cette personnalité que donne à voir, jusque dans l'intimité, le film L'Odyssée, du réalisateur Jérôme Salle (Anthony ZimmerLargo WinchZulu), avec Lambert Wilson, Audrey Tautou et Pierre Niney.

Comme cours de révision, voici quelques bonnes adresses vers nos articles autour de ce personnage.

Le commandant Jacques-Yves Cousteau

En 2007, le centenaire de Cousteau (né en 1907) a donné l'occasion de remonter des témoignages et des documents d'époque.

L'équipe Cousteau a expérimenté une série d'innovations, à commencer par le détendeur Cousteau-Gagnan. Il y eut ensuite des équipements plus perfectionnés, le scooter des mers, la soucoupe plongeante... © Cousteau Society 2010

L'exploration profonde

Henri Delauze, un autre explorateur de l'océan. Il a fondé la Comex pour mettre au point des techniques de plongée à grande profondeur. © Comex Magazine n° 11 (numéro spécial pour les 50 ans de l'entreprise)

Après le décès de la figure emblématique, l'équipe et sa famille, coupée en deux pour cause de différends, a poursuivi son chemin. On n'oubliera pas non plus Henri-Germain Delauze, fondateur de la Comex et pionner de l'exploration profonde de l'océan.

À la découverte de l'océan

Larent Ballesta en 2010, par 100 m de fond, dans le canal du Mozambique, devant un cœlacanthe. © Laurent Ballesta

Avec les progrès de l'océanographie, de la plongée sous-marine et des caméras, les profondeurs océanes nous sont aujourd'hui beaucoup plus familières qu'à l'époque où la série télévisée de documentaires réalisés par l'équipe Cousteau les faisait découvrir au public.