Mots-clés |
  • Allergies

Allergies : la vitamine D pendant la grossesse réduirait les risques

Les aliments riches en vitamine D comme les œufs, les produits laitiers ou des poissons gras consommés durant la grossesse seraient efficaces, selon une étude, pour réduire l’asthme et les allergies chez les enfants. Surtout sous forme naturelle et non en gélule.

La vitamine D réduirait l’asthme et l’allergie en agissant sur le système immunitaire. © gilaxia, Istock.com La vitamine D réduirait l’asthme et l’allergie en agissant sur le système immunitaire. © gilaxia, Istock.com

Allergies : la vitamine D pendant la grossesse réduirait les risques - 2 Photos
Femme Enceinte istock 00005324.8fb8c162331.original

PDF

Consommer des aliments riches en vitamine D pendant la grossesse réduit jusqu’à 25 % le risque de développement d'allergies chez les enfants, selon une étude américaine de l’hôpital du Mont Sinaï (New York), publiée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology et résumée dans un communiqué. Face au nombre d’allergies chez les enfants en bas âge, cette étude pourrait amener les futures mamans à consommer davantage d’aliments riches en vitamine D tout au long de leur grossesse.

Les recommandations des spécialistes portent sur les sources naturelles de vitamine D comme les œufs, les produits laitiers, les poissons gras (sardines et maquereaux), le foie de veau et l’huile de foie de morue, et non sur les suppléments sous forme de compléments alimentaires qui, eux, se sont révélés sans efficacité lors de l’étude.

Une alimentation riche en vitamine D durant la grossesse semble réduire le risque d’allergie chez l’enfant à naître d’environ 20 %. © bies, Flickr, cc by nc sa 2.0
Une alimentation riche en vitamine D durant la grossesse semble réduire le risque d’allergie chez l’enfant à naître d’environ 20 %. © bies, Flickr, cc by nc sa 2.0

La vitamine D dans l’alimentation, mais pas dans les pilules

L’équipe de chercheurs américains a suivi 1.248 mères et leurs enfants aux États-Unis, du premier trimestre de grossesse jusqu’aux 7 ans des enfants. Des tests d’allergie ont été réalisés pendant la grossesse, à la naissance, à la fois sur la mère et sur l’enfant, et au moment de la scolarité. À ces observations s’est ajouté un questionnaire sur les aliments consommés par les femmes enceintes.

Ils ont constaté que les femmes qui avaient consommé des quantités plus importantes d’aliments riches en vitamine D durant leur grossesse ont eu des enfants moins sujets au rhume des foins que les autres, de l’ordre de moins 20 %. Il n’y avait aucune réduction du risque, en revanche, avec la prise de vitamine D sous forme de suppléments. Les chercheurs expliquent ces résultats positifs sur l'asthme et l’allergie par la capacité de la vitamine D à moduler le système immunitaire.

« Les futures mères ont des questions sur ce qu’elles devraient manger pendant la grossesse. Notre étude montre qu’il est important de considérer la source de substances nutritives dans le régime d’une mère », déclare le docteur Supinda Bunyavanich, professeur en pédiatrie à l’hôpital du Mont Sinaï, près de New York. L’asthme est la première maladie chronique de l’enfant. Elle touche 9 % des enfants en France, selon l'association Asthme et allergies.


À voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires