Tech

Boston Dynamics 2018 : le robot SpotMini ouvre les portes tout seul

VidéoClassé sous :robotique , robot , ia

Jusqu'où iront-ils ? L'entreprise Boston Dynamics poursuit ses travaux sur des robots quadrupèdes, à usages censément civils ou militaires, mais encore à venir. La dernière vidéo en date montre l'un d'eux, muni d'un bras terminé par une pince, ouvrir une porte.

Revendue par Alphabet, société mère de Google, à la japonaise Softbank, l'entreprise Boston Dynamics (initialement financée par la Darpa) s'est notamment spécialisée dans les robots quadrupèdes. Ces engins présentent une grande stabilité et des capacités tout-terrain. Ils pourraient être utilisés pour porter des charges et la société envisage notamment des applications militaires pour les armées de terre. Leur défaut... est de manquer de bras. Ce nouveau modèle, SpotMini, pourrait régler ce handicap.

Pour l'instant, ces appareils ne sont que des prototypes et l'entreprise ne dévoile pas précisément leur fonctionnement. La source d'énergie est électrique et la transmission hydraulique. En 2005, le premier d'entre eux, BigDog et destiné à servir de mule pour les soldats, était mû par un moteur à essence...

Les robots à pattes et à roues de Boston Dynamics

D'après le site de l'entreprise, SpotMini, haut de 84 cm, pèse 30 kg et peut porter 14 kg avec une autonomie de 90 mn. Boston Dynamics a également mis au point une version plus grande, Spot. D'un poids de 75 kg, celui-là peut porter 23 kg durant 45 mn.

Sur son site, Boston Dynamics montre également d'autres robots, jouissant d'une bonne autonomie. Futura a déjà présenté Handle, à deux roues et deux mains. Quant à Atlas, il est bipède et anthropoïde. Nous l'avions montré faisant des saltos arrière...

© Boston Dynamics