Tech

The Venice Project : une mystérieuse plate-forme P2P de push vidéo

ActualitéClassé sous :Tech , The Venice Project , p2p

-

Jamais deux sans trois. Après la plate-forme d'échange de fichiers Kazaa et la solution de téléphonie IP Skype, Niklas Zennstrom et Janus Friis travaillent depuis quelques mois sur "The Venice Project", une mystérieuse plate-forme vidéo internet "combinant les meilleurs éléments de l'expérience TV avec les technologies les plus puissantes de l'internet" mais qui "ne serait ni une application de partage de fichiers, ni un kiosque de téléchargement" expliquent les deux entrepreneurs scandinaves sur TheVeniceProject.com.

Après Kazaa et Skype, les entrepreneurs Niklas Zennstrom et Janus Friis travaillent sur "The Venice Project", une mystérieuse plate-forme P2P de push vidéo...

Encore en cours de développement auprès d'une centaine de beta testeurs, la plate-forme vient toutefois d'être présentée en exclusivité à un journaliste de Business Week. Selon ce dernier, le projet repose sur un logiciel miracle, capable de diffuser en P2P des fichiers vidéos haute définition entre deux ordinateurs. Issus de catalogues de chaînes de télévision ou de simples particuliers, les fichiers audiovisuels pourraient ensuite être lus comme un DVD, en plein écran, avec des fonctions d'avance ou de retour rapide !

Au-delà de ses capacités techniques, TheVeniceProject serait en mesure de séduire les éditeurs professionnels, en proposant une diffusion sécurisée de leurs contenus, les internautes, en offrant régulièrement des contenus gratuits en qualité DVD et enfin ses actionnaires, grâce à des coûts de fonctionnement très bas. En effet, tandis que YouTube, l'un des pionniers américains de la publication et du partage de fichiers vidéo, dépense 1.5 millions de dollars par mois en bande passante, TheVeniceProject bénéficie de la logique peer-to-peer, et fait supporter la diffusion des fichiers... par ses propres utilisateurs.

Ce concept n'est en tout cas pas vraiment une nouveauté puisqu'il est testé depuis déjà quelques années par la société Kontiki notamment au sein de la plate-forme Open Media Network (OMG.org), soutenue par Marc Andreessen, le créateur de Netscape. En France, le push vidéo est également proposé par des sociétés comme Djingle ou 1-Click Media. La chaîne de télévision M6 exploite d'ailleurs cette technologie pour proposer depuis l'année dernière des contenus HD à ses internautes.

Bénéficiant du savoir-faire de Niklas Zennstrom et Janus Friis en matière de peer-to-peer, The Venice Project est en tout cas très attendu et le logiciel, tout comme sa marque définitive, devraient être dévoilés avant la fin de l'année 2006. Reste à savoir si ce nouveau service pourra détrôner YouTube, un service diffusant plus de 100 millions de vidéos par jour.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi