Les pleurs d’un bébé ne sont pas toujours faciles à décoder. © Pololia, Fotolia

Tech

ChatterBaby, l'application qui traduit les pleurs des bébés

ActualitéClassé sous :smartphone , intelligence artificielle , pleurs bébé

L'Ucla a développé une application mobile nommée ChatterBaby qui est capable d'identifier quand un bébé pleure et d'aider à décoder ce qu'il essaie de communiquer. Un outil destiné aux parents sourds et malentendants, mais pas seulement...

Lorsque l'on devient parents, l'une des premières choses que l'on apprend très vite est d'interpréter les pleurs de son enfant qui peuvent avoir plusieurs causes : la faim, la douleur, la peur... Mais pour les parents atteints de troubles auditifs ou de surdité, savoir quand un enfant pleure et pour quelle raison il pleure est un défi quotidien. Les dispositifs existants qui reposent sur des caméras et des microphones ne sont pas assez précis pour permettre de faire la différence entre des cris liés au jeu ou des pleurs.

ChatterBaby, une application mobile développée par l'université de Californie à Los Angeles (Ucla) tente de remédier à cette situation en utilisant l'intelligence artificielle pour analyser les pleurs d'un bébé et en déduire trois états : la douleur, la faim ou la mauvaise humeur.

Une application Android et iOS gratuite

Pour créer ce programme, les chercheurs ont commencé par entraîner des algorithmes à partir d'une base de données de plus de 2.000 pleurs de bébés. Grâce à l'apprentissage, automatique, le logiciel a intégré la signification des trois types de pleurs correspondant à la douleur, à la faim ou à un caprice. « La différence entre les pleurs liés à la faim et ceux traduisant une mauvaise humeur est difficile. En revanche, nous avons pu identifier les pleurs de douleur avec une précision de 90 % », explique la professeure Ariana Anderson qui a mené ce projet.

Disponible gratuitement pour les smartphones Android et iOS, l'application ChatterBaby permet aussi aux parents d'enregistrer anonymement les pleurs de leurs bébés afin qu'ils soient analysés et contribuent à perfectionner l'IA. L'ambition est que cette application puisse aider non seulement les parents malentendants mais aussi ceux qui accueillent leur premier enfant ou encore les mamans souffrant de dépression post-partum qui peuvent avoir du mal à saisir le sens des pleurs de leur bébé.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi