Sciences

Une nouvelle comète à observer à l'aube !

VidéoClassé sous :comète , noyau cométaire , Chevelure de comète

Découverte en avril, cette comète qui fait sans doute sa première visite dans le Système solaire interne où gravite la Terre, pourrait offrir un merveilleux spectacle céleste ces prochains jours alors qu'elle se rapproche du Soleil.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

La comète Atlas est en train de se désagréger, ruinant ainsi tous les espoirs d'un merveilleux spectacle céleste fin mai, quand elle passera -- du moins ce qu'il en reste --, au plus près du Soleil.

C'est dommage pour nous terriens car nous aurions pu l'admirer avec C/2020 F8 (Swan), alias la comète Swan, qui l'aurait rejoint dans la même région du ciel (et du Système solaire, près du Soleil).

Le nom de la comète vient de l'acronyme Swan (Solar Wind ANisotropies), un instrument du satellite d'observation solaire Soho. C'est en passant au peigne fin ses relevés que l'astronome amateur Michael Mattiazzo a débusqué cette comète.

Une comète qui est devenue rapidement plus que lumineuse que les astronomes ne l'auraient imaginé. Dépassant toutes prévisions, C/2020 F8 (Swan) est maintenant à la limite de la visibilité à l'œil nu. Son éclat pourrait encore augmenter si la comète résiste aux « coups de soleil » à mesure qu'elle s'en approche. Elle atteindra le point le plus proche de son orbite de notre étoile le 27 mai.