La dérive du pôle nord magnétique vers la Sibérie interroge toujours

Classé sous :champ magnétique , pôle Nord magnétique , champ magnétique terrestre

L'équipe de scientifiques qui maintient le Modèle magnétique mondial - dont le but est de suivre les positions des pôles magnétiques terrestres - vient d'en publier la dernière mise à jour. Elle montre que le pôle nord magnétique de notre Planète s'éloigne du Canada et se dirige vers la Sibérie.

La position du pôle nord magnétique terrestre sert de base aux boussoles, mais aussi à la navigation aérienne et maritime et à nos GPS. C'est pourquoi le modèle demande à être mis à jour tous les cinq ans. D'autant que les chercheurs ignorent toujours les détails du processus qui pousse les pôles à dériver ainsi.

Ici, la carte de la déclinaison et de l’emplacement du pôle nord magnétique en 2020. © NOAA NCEI, CIRES

Les mouvements du pôle nord magnétique sont suivis depuis 1831 et la vitesse à laquelle il se déplace a été régulièrement enregistrée. Les chercheurs savent qu'il a, depuis, parcouru plus de 2.250 kilomètres. À un rythme relativement lent d'une dizaine de kilomètres par an. Mais depuis le début des années 2000, le mouvement s'est accéléré pour atteindre une vitesse moyenne de 55 kilomètres par an. Plus récemment, elle semble toutefois être redescendue à quelque 40 kilomètres par an.

Le pôle nord magnétique, c’est celui qu’indiquent les boussoles. © Petrovich12, Adobe Stock