Sciences

Comment fabrique-t-on le réservoir d'un propulseur de fusée ?

ActualitéClassé sous :Astronautique , propulseur à poudre , Ariane 6

-

[EN VIDÉO] Comment fabrique-t-on le réservoir d'un propulseur de fusée ?  Autour d'un « mandrin » tournant, qui intervient à la manière d'un moule, la machine tend son ruban de carbone. À la fin de l'opération (que l'on ne voit pas sur ce film), le mandrin sera intégralement emballé. Un liant sera appliqué puis la polymérisation sera provoquée, durcissant cette enveloppe de 3,5 m de diamètre et le mandrin intérieur sera extrait. © Airbus Espace 

Autour d'un « mandrin » tournant, qui intervient à la manière d'un moule, la machine tend son ruban de carbone. À la fin de l'opération (que l'on ne voit pas sur ce film), le mandrin sera intégralement emballé. Un liant sera appliqué puis la polymérisation sera provoquée, durcissant cette enveloppe de 3,5 m de diamètre et le mandrin intérieur sera extrait. © Airbus Espace

Les propulseurs à poudre d'Ariane 6 (si le projet actuel est retenu) seront tous identiques. Il y en aura deux dans le premier étage et un seul dans le deuxième. Ils sont de grande taille, en diamètre (3,5 m) et en longueur (10 m). Il n'existe pas de propulseur à propergol solide aussi gros en Europe. Airbus Espace a réalisé cette démonstration pour fabriquer ce qui pourrait être la partie réservoir de ce futur propulseur.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !