Cela vous intéressera aussi

Le valproate de sodiumsodium est un antiépileptiqueantiépileptique relativement ancien. Il est indiqué dans le cas où le patient présente des crises généralisées. Il est utilisé chez l'adulte comme chez l'enfant, et même le nourrisson. Il peut en effet être prescrit en cas de crise néonatale.

Comment agit le valproate de sodium?

Comme la phénytoïne, le valproate diminue l'accès au sodium dans le neuroneneurone et de ce fait, son risque d'excitabilité. Mais il agit aussi en parallèle au niveau des récepteurs du GABAGABA et plus particulièrement sur l'inhibitioninhibition spécifique de la GABA-transaminase, enzymeenzyme en excès chez les épileptiques.

Des contrindications ou précautions ?

Le valproate de sodium est généralement bien toléré. Les effets secondaires peuvent être d'ordre digestif, à type de nausées et de vomissements notamment. Cette moléculemolécule peut aussi être à l'origine d'une perte de poids, voire de céphaléescéphalées. Sa sécurité thérapeutique doit être discutée au cas par cas lors d'une grossesse, En cas de surdosage enfin, le valproate peut entraîner des tremblements voire un état comateux.

Sources :

  • Le Manuel Merck, 4e édition
  • Institut des sciences pharmaceutiques et biologiques - Faculté de pharmacie de Lyon