Record du monde du bébé le plus prématuré à avoir survécu

Classé sous :grossesse , Bébé , naissance prématurée

Curtis Means vient officiellement d'être reconnu par le Guiness Book des records comme le bébé le plus prématuré au monde à avoir survécu. Né le 5 juillet 2020 après à peine 21 semaines et un jour de gestation, soit 132 jours avant le terme, le garçon est aujourd'hui âgé de 16 mois et a pu rentrer chez ses parents après 275 jours passés à l'hôpital. À sa naissance, Curtis ne pesait que 420 grammes et ne pouvait pas respirer ni se nourrir normalement. « On considère qu'avant 22 semaines, les chances de survie sont quasi nulles », rapporte Brian Sims, le médecin qui a pris le prématuré en charge. La mère avait d'ailleurs accouché d'une petite fille en même temps que Curtis, mais elle n'a pas survécu. Curtis a toujours besoin d'un tube pour se nourrir et d'une assistance respiratoire, mais il se porte bien selon les médecins. « Nous ne savons pas comment va évoluer son état de santé étant donné que c'est un cas unique au monde », explique Brian Sims.

Le précédent record datait de seulement un mois, le petit Richard Hutchinson était né à 21 semaines et 2 jours en juin 2020. En 2019, une petite Alexie était née à 22 semaines de grossesse et six jours. Si la prise en charge des très grands prématurés ne cesse de faire des progrès, les séquelles à long terme demeurent incertaines. Les bébés nés très prématurés ont plus de risques d'infection et sont plus touchés par des troubles de l'apprentissage et de l'attention. 10 % des grands prématurés connaissent ainsi un retard mental ou une infirmité motrice.

Curtis Means est né après seulement 21 semaines et un jour de grossesse. © Sergey Novikov, Adobe Stock