Santé

Santé maternelle et néonatale : le terrible rapport de l'Unicef

ActualitéClassé sous :médecine , UNICEF , santé maternelle et néonatale

-

Comme chaque année, l'Unicef publie son rapport sur la santé maternelle et néonatale. Intitulée Situation des enfants dans le monde, l'édition 2009 dénonce une situation dramatique dans de nombreux pays d'Afrique et d'Asie.

Les femmes du monde et leurs enfants sont souvent vulnérables. © WHO/P. Virot

En 2008, 4 millions d'enfants sont morts dans les 28 jours suivant leur naissance. Quant à la mortalité maternelle, elle a été de 400 décès pour 100.000 naissances. Presque autant que les années précédentes...

Prise en charge de la femme durant la grossesse, amélioration des conditions d'accouchement, suivi médical du nourrisson... Le rapport de l'Unicef (Situation des enfants dans le monde, voir les liens au bas de l'article) fait le point sur les mesures pratiques qui devraient être mises en œuvre pour réduire l'hécatombe chez les plus pauvres, notamment en Afrique et en Asie.

L'éducation, un levier indispensable

« La situation n'est pas acceptable, dénonce Marie-Claire Mutanda, responsable de la santé maternelle et néonatale d'Unicef-Niger. Les femmes sont une force de développement pour un pays. Nous devons leur donner accès à l'éducation et aux prises de décision. »

En effet, le manque d'éducation joue un rôle majeur dans cette mortalité très élevée, de même que le poids des traditions. « Il est impératif de créer un environnement social favorable » insiste l'Unicef. Ce dernier passe par « la prévention des mariages précoces, l'abandon de l'excision, la lutte contre la violence et les mauvais traitements ». Des mesures qui, malheureusement, sont connues depuis bien longtemps, mais peinent à devenir effectives sur le terrain...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi