Planète

« Voyage au centre de la Terre » dans le volcan Thrihnukagigur avec Florian Ledoux

VidéoClassé sous :Volcan , volcan Thrihnukagigur , chambre magmatique

En Islande, il est facile de se prendre pour l'un des héros du célèbre roman de Jules Vernes « Voyage au centre de la Terre ». L'un des cratères du volcan Thrihnukagigur, endormi depuis des millénaires, permet de descendre dans ses entrailles.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Non ! cette vidéo ne vous montre pas l'entrée du volcan Snæfellsjökull, le stratovolcan surmonté d'une calotte glaciaire qui culmine à 1.446 mètres d'altitude et qui, dans le célèbre roman Jules Vernes, avait permis à Arne Saknussemm de débuter son « Voyage au centre de la Terre ». Mais nous sommes bien, là aussi, en Islande, dans le volcan nommé Thrihnukagigur (Þríhnúkagígur), littéralement le cratère aux trois pics qui se trouve tout près de la capitale islandaise Reykjavik dans le secteur des montagnes Bláfjöll.

Le Thrihnukagigur n'est plus entré en éruption depuis presque 4.000 ans, ce qui techniquement permet encore de le classer parmi les volcans actifs -- il faut dépasser les 10.000 ans pour parler d'un volcan éteint. Mais on peut sans danger descendre dans un conduit volcanique qui ne se signale en surface que par une ouverture de 3 mètres de diamètre.

L'intérieur d'une chambre magmatique

On débouche alors sur une sorte de chambre magmatique dans laquelle, contrairement à bien d'autres volcans, la lave ne s'est pas figée en fin d'éruption. La cavité laissée ne s'est pas non plus effondrée, de sorte qu'en effectuant un voyage jusqu'à plus de 200 mètres de profondeur, il est alors possible ensuite d'explorer sur une surface de 3.270 m², ce à quoi doivent ressembler les chambres magmatiques, d'ordinaire bien plus profondes, sous les volcans.

En 4.000 ans, l'eau a laissé plusieurs dépôts de matières minérales qui colorent richement en rouge, jaune, vert, bleu et noir les parois du conduit du seul volcan au monde dans lequel des visiteurs peuvent prendre une sorte d'ascenseur pour descendre en 6 minutes environ au sein d'une chambre magmatique entre mai et octobre.