Planète

Les spectaculaires paysages du Kazakhstan

VidéoClassé sous :Kazakhstan , géologie , Asie centrale

Le Kazakhstan est un immense et lointain pays, enclavé en Asie centrale. Un territoire offrant des paysages très contrastés, des confins de la Sibérie aux steppes arides, des rives de la mer Caspienne aux montagnes de la chaîne Tian Shan. Avec le géologue et vulcanologue Jacques-Marie Bardintzeff, découvrons ce que les formations géologiques racontent du passé de la Terre.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Avec un guide prestigieux en la personne de Jacques-Marie Bardintzeff, géologue et vulcanologue à Paris-Saclay, partons à la découverte du Kazakhstan, une contrée lointaine, en Asie centrale, aux portes de la Mongolie et de la Chine et qui partage ses frontières avec, entre autres, la Russie. Inclus dans l'ex-bloc de l'Union soviétique, le Kazakhstan est devenu une république indépendante depuis 1991. Avec l'une des densités de population les plus faibles au monde, ce pays méconnu est cinq fois plus grand que la France (2,7 millions de kilomètres carrés) et offre une variété de paysages tout aussi surprenants les uns que les autres.

Les formations géologiques du Kazakhstan

Ainsi, proche de la mer Caspienne, à Torysh, la vallée des boules de pierre est un véritable mystère ; ces immenses rochers sphériques forment un spectaculaire boulier géant. Au Kazakhstan, les formations géologiques composent des paysages tourmentés, d'un autre temps ; ici, le mont Sherkala, immense dôme de 200 m de haut ; là, les buttes érodées de Sor Tuzbair témoignent de la présence d'un ancien océan où gisent encore des dents de requins fossiles. Des millions d'années nous séparent de ce désert de sel situé à -132 m sous le niveau de la mer, ce salar de 85 km de long et de 45 m de large, constitue le 5e point le plus profond de notre Planète.

À 2.500 km de distance, plus au sud-est du pays, le géologue nous emmène vers de hautes altitudes où les mouvements tectoniques se révèlent jusqu'à 7.000 m dans les contreforts de la chaîne Tian Shan.

Toujours plus surprenants, les parcs naturels du Kazakhstan, dont celui d'Alty Emel, avec ses dunes chantantes -- un phénomène attribué au souffle du vent soulevant les diverses formes des grains de sable --, et ses rochers vestiges de cet ancien océan, Téthys, il y a cent millions d'années. Le géologue Jacques-Marie Bardintzeff nous conduit ensuite dans le « Colorado kazakhe », là où se trouve, dans le parc national Charyn, un canyon sculpté par l'érosion et qui s'étend sur 90 km de long. 

À la frontière du Kirghizistan, au sud de Tambaly (ou Tamgaly), le Kazakhstan abrite un site de 5.000 pétroglyphes datant de l'Âge du bronze, découverts en 1957. L'endroit est classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 2004.