Planète

Un étonnant crapaud au squelette fluorescent

VidéoClassé sous :Nature , crapaud , grenouille

Au Brésil, il est un crapaud qui a trouvé un moyen étonnant de faire oublier sa toute petite taille. Éclairés par une lampe UV, sa tête et son dos se mettent à briller. À cause d'un squelette hautement fluorescent, expliquent les chercheurs. Une nouvelle curiosité de la nature à découvrir en vidéo.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le Brachycephalus ephippium est un minuscule crapaud -- le mâle adulte ne mesure pas plus de 2 centimètres -- aux couleurs vives que l'on trouve dans la forêt atlantique du Brésil. Et c'est alors qu'ils étudiaient la façon dont ces crapauds communiquent durant la période des amours que des chercheurs de l'université de New York à Abu Dhabi (Émirats arabes unis) ont fait une découverte étonnante.

Précisons d'abord qu'il y a quelques mois, la même équipe avait remarqué que ces crapauds semblent émettre des appels à la recherche de partenaires sexuels, alors même qu'il apparaît que les femelles ne sont pas capables de les entendre ! Les chercheurs s'étaient donc lancés en quête de signaux de séduction visuels. Et ils n'ont pas été déçus. Éclairés à la lumière ultraviolette (UV), le dos et la tête de ces crapauds se mettent à briller intensément.

Un squelette fluorescent, pour quoi faire ?

Les chercheurs expliquent que le squelette de Brachycephalus ephippium tout entier se révèle hautement fluorescent. À certains endroits, la couche de tissu cutané apparaît suffisamment mince -- environ sept micromètres d'épaisseur -- et comporte tellement peu de cellules pigmentaires foncées que la lumière UV la traverse et excite la fluorescence des os. Une lumière bleuâtre est alors réfléchie vers l'observateur.

Le Brachycephalus ephippium est un crapaud diurne et les composantes UV de la lumière du jour pourraient être en mesure d'activer une fluorescence visible par les autres crapauds ou par leurs prédateurs. « Mais des recherches supplémentaires seront nécessaires à identifier clairement la fonction de cette luminescence unique », conclut Sandra Goutte, chercheur à l'université de New York à Abu Dhabi.

© NYU Abu Dhabi

Cela vous intéressera aussi

Coral Guardian : l'univers étonnant du corail fluorescent  Dans ce film produit par Coral Guardian, une association protectrice des milieux marins, nous plongeons parmi de merveilleux coraux fluorescents. Un voyage étonnant que nous vous invitons à vivre en vidéo.