Expert Planète

Eric Wajnberg

Directeur Recherche INRA

Classé sous :zoologie , biologie , insectes
Quelles sont les missions d’un chercheur scientifique ? Selon moi elles sont au nombre de trois : 1) Produire et publier des résultats scientifiques. Au risque d’insister, le but n’est pas tant de « chercher » mais de « trouver » et de faire savoir par le biais de publications scientifiques. 2) Former des étudiants et des jeunes chercheurs. La transmission d’un savoir est primordiale, à la fois pour faire progresser les connaissances, mais aussi pour transmettre une rigueur dans la démarche, au besoin par l’acquisition d’un savoir purement technique que les étudiants pourront faire valoir dans le monde du travail en général. 3) Vulgariser auprès du plus grand nombre les avancées de la science. Cela peut paraître simple mais il n’en est rien. La science est souvent très/trop technique et l’accès à l’information nécessite parfois l’usage de concepts ou d’un vocabulaire qui peuvent vite devenir hermétiques. C’est à cet égard que des sites d’information et de diffusion des connaissances, comme « Futura-Sciences » doivent être soutenus. Le site « Futura-Sciences » ouvre une fenêtre sur la diversité des thématiques et des approches scientifiques. Je suis convaincu qu’il s’agit là d’un des moyens possibles pour susciter des vocations, ou plus prosaïquement pour permettre à chacun de se tenir informé des enjeux de sociétés qui se cachent derrière toute démarche scientifique.
Eric Wajnberg, Directeur Recherche INRA

Biographie

Situation actuelle : Directeur de Recherche à l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) de Sophia Antipolis.

1 - Diplômes

Enseignement secondaire :
• Baccalauréat (Section D). Lyon, France (1978).
Enseignement supérieur (à L'Université Claude Bernard - Lyon I, France) :
• Maîtrise de Biologie Cellulaire et Moléculaire, Génétique (1982).
• « Diplôme d'Étude Approfondie » (DEA) de Biologie Cellulaire et Moléculaire, option Biométrie. Mention « Très Bien » (1983).
• Diplôme de Doctorat soutenu le 10 juin 1986. Mention « Très Honorable », « Félicitations du Jury ».
• Habilitation à Diriger des Recherches soutenue le 7 Avril 1995.

2 - Activité de recherche scientifique

1983-2007 : Études expérimentales et théoriques sur l'écologie des insectes parasitoïdes à l'Université de Lyon (3 ans) et à l'INRA de Sophia Antipolis, France (22 ans).
Mots-clefs : Écologie Comportementale, Biologie des Populations, Statistiques, Modélisation, Biométrie, Lutte Biologique.

3 - Administration de la recherche

* Directeur du programme scientifique de l'European Science Foundation (ESF) "Behavioural Ecology of Insect Parasitoids" (BEPAR), depuis le 1er Janvier 2005 pour 5 ans (http://bepar.sophia.inra.fr/).
* Directeur adjoint du Groupement de Recherche « Écologie Comportementale » en France (financé par le CNRS), de 2000 à 2007.
* Rédacteur en Chef de la revue internationale "BioControl" depuis septembre 2006.
* Éditeur Associé pour la revue internationale "Entomologia Experimentalis et Applicata" depuis 1996.
* Éditeur Associé pour la revue internationale "BioControl" de 2001 à 2006.
* Éditeur Associé pour la revue internationale "Applied Entomology and Zoology" depuis 2003.
* Éditeur Associé de la revue internationale "Acta Oecologica", de 1995 à 1997.
* Secrétaire General de l'IOBC ("International Organization of Biological Control") de 1996 à 2000.
* Chairman du groupe de travail international sur les parasitoïdes oophages de l'IOBC depuis 1988.

4 - Organisation de réunions scientifiques et congrès internationaux

• Organisateur du congrès international sur l'écologie comportementale des insectes parasitoïdes, à Sophia Antipolis, France, en Octobre 2006.
• Co-organisateur du Symposium International sur "Evaluating Indirect Ecological Effects of Biological Control", à Montpellier, France, en Octobre 1999.
• Co-organisateur des 3ème (San Antonio, USA, Septembre 1990), 4ème (Le Caire, Égypte, Octobre 1994) & 6ème (Perugia, Italie, Septembre 2002) "International Symposium on Trichogramma and Other Egg Parasitoids". Éditeur de deux des proceedings correspondants.
• Organisateur de la 9ème Réunion Internationale sur « Quality Control of Mass-Reared Arthropods ». La Colle-sur-Loup, France, en février 1996.

5 - Ouvrages entiers publiès sur la lutte biologique et l'écologie comportementale

• WAJNBERG E. & S.B. VINSON (1991). Trichogramma and other egg parasitoids, 3rd International Symposium. Les Colloques de l'INRA. Vol. 56, 246 pp.
• WAJNBERG E. & S.A. HASSAN (1994). Biological Control with Egg Parasitoids. CAB International. 304 pp.
• WAJNBERG E. (1995). Trichogramma and other egg parasitoids, 4rd International Symposium. Les Colloques de l'INRA. Vol. 73, 226 pp.
• WAJNBERG E., J.K. SCOTT & P.C. QUIMBY (2001). Evaluating Indirect Ecological Effects of Biological Control. CAB International. 288 pp.
• WAJNBERG E., C. BERNSTEIN & J. VAN ALPHEN (2008). Behavioural Ecology of Insect Parasitoids - From theoretical approaches to field applications. Blackwell Publishing, 445 pp.
• ROY H.E. & E. WAJNBERG (2008). From biological control to invasion: the laydbird Harmonia axyridis as a model species. Springer, 288 pp.

6 - Publications scientifiques

• Environ 70 publications dans des revues internationales à comité de lecture, dans les domaines de l'écologie, de la lutte biologique, de la génétique et de la modélisation.

7 - Expérience d'enseignement

* Nombreuses heures de cours au cours des années sur la Génétique des Populations, l'Écologie Comportementale et la Lutte Biologique dans plusieurs Universités en France et à l'étranger ("undergraduated & graduated students").
* Plusieurs heures de cours de Statistiques/Biométrie auprès d'étudiants d'Universités françaises.
* Nombreux séminaires invités sur l'Écologie Comportementale et la Lutte Biologique dans de nombreux pays.

8 - Vulgarisation scientifique

• Deux articles de vulgarisation publiés dans la revue « Pour La Science », l'un en Février 1994, l'autre en Juin 2004.
• Invité à l'émission « In Vivo » de France Culture, le 16 Juin 2002 sur l'utilisation des insectes parasitoïdes dans des programmes de lutte biologique (temps de l'émission : 1 heure).
• Invité à l'émission « Continent Sciences » de France Culture, le 7 Octobre 2004 sur la lutte biologique à l'aide d'insectes parasitoïdes (temps de l'émission : 50 minutes).

Métier

Le travail d'un chercheur scientifique peut prendre plusieurs facettes qui se complètent les unes les autres. Dans mon cas, un part importante de mon travail au quotidien est de nature éditoriale. Ceci implique :
• La gestion, en tant que rédacteur en chef, d'une revue scientifique internationale à comité de lecture (gestion d'un comité de rédaction, réception et distribution des manuscrits, décision finale d'acceptation des publications ou de rejet, relecture des épreuves, etc.).
• La production d'ouvrages scientifiques de synthèse (contact avec les auteurs, politique éditoriale, lecture et correction des chapitres, relecture des épreuves, etc.).

Généralement, je consacre mes matinées à cette activité éditoriale.

Dans l'après-midi, mon travail se répartie de la manière suivante :
• Discussion avec des étudiants sur le suivi de leurs travaux.
• Conception des protocoles d'expériences avec le personnel technique, et analyse statistique des résultats.
• Modélisation (e.g., écriture de programmes informatiques) pour mesurer la porter des résultats, ou produire des prédictions qui seront ensuite testées expérimentalement.
• Rédaction d'articles scientifiques.

Enfin, le travail d'un chercheur implique une relation avec la communauté scientifique, locale, nationale voire internationale, au besoin dans le cadre de l'évaluation des autres chercheurs et de leurs laboratoires. Ceci implique un certain nombre d'heures en réunion, voir en déplacement en France ou à l'étranger, pouvant monopoliser une ou plusieurs journées de temps à autre.

Site Personnelhttp://www.sophia.inra.fr/perso/wajnberg/