Planète

Diapir

DéfinitionClassé sous :géologie , point chaud , dôme de sel
Un exemple d'instabilité de Rayleigh–Taylor formant des structures en forme de diapir est montré sur cette photo. L'eau colorée est plus dense et des panaches se forment en plongeant dans les zones moins denses. © James Riordon, AIP

Un diapir (du grec diapeirein, percer au travers) est une structure résultant de la remontée de roches plus légères à travers des roches plus denses. Elle est constituée de roches facilement déformables, telles que le sel, ou encore le gypse, les magmas, les boues, etc. remontant vers la surface sous l'effet de la poussée d'Archimède. Se rencontrant en géologie, ce phénomène est en réalité la manifestation d'un mécanisme bien plus général en physique des fluides connu sous le nom d'instabilité de Rayleigh-Taylor.

Nommée en hommage aux physiciens britanniques Lord Rayleigh et G. I. Taylor, l'instabilité de Rayleigh-Taylor résulte de la poussée du fluide le plus lourd sur le fluide le plus léger à l'interface séparant deux fluides de densités différentes. C'est donc une instabilité gravitaire inhérente à un fluide de faible densité sous un fluide plus lourd.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi