Nous venons de vivre la décennie la plus chaude jamais enregistrée. Et ça ne devrait pas s'améliorer

Classé sous :Réchauffement climatique , décennie la plus chaude , année la plus chaude

Il y a quelques années encore, lorsqu'il était question de concentration de CO2 dans l’atmosphère, les scientifiques envisageaient le chiffre de 400 parties par million (ppm) comme un point de basculement que nous n'atteindrions jamais ! En 2018, nous en étions à 407,8 ppm. Et les experts annoncent déjà que 2019 se situera encore au-dessus.

Résultat, alors que les responsables politiques du monde entier sont réunis à Madrid à l'occasion de la COP25, un nouveau rapport de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) confirme le réchauffement climatique en cours. Depuis les années 1980, chaque décennie a été plus chaude que la précédente. Et la dernière décennie ne fera pas exception à cette nouvelle règle.

Les dix premiers mois de 2019 ont été particulièrement chauds, un peu partout dans le monde. Et plus encore en Arctique. © Organisation météorologique mondiale

Ainsi 2016 demeure l'année la plus chaude jamais enregistrée, mais 2019 devrait finir sur le podium. Déjà entre janvier et octobre, les températures moyennes se sont situées 1,1 °C au-dessus des moyennes préindustrielles. Et au cours de l'année écoulée, la plupart des régions ont connu des températures plus chaudes que par le passé.

Résultat, entre autres, une fonte des glaces elle aussi record et des catastrophes météorologiques qui se multiplient. Sans parler de la faim dans le monde qui après une décennie de déclin semble repartir à la hausse.

La décennie qui s’achève aura été la plus chaude jamais enregistrée. © kazy, Adobe Stock